D’ici 2 ans, 7 au plus, l’Inde dépassera la Chine comme pays le plus peuplé du monde. Les dernières données de la Chine montrent que le Céleste Empire a un taux de natalité anormalement bas, ce qui est également le cas de tous ses anciens vassaux. L’indice de fécondité de la Chine est de 1,18, plus haut que celui de Taiwan (1,12) et de la Corée du Sud (mais inférieur aux autres. Hong Kong est à 1,23 ; Macao à 1,28 ; le Japon à 1,41 ; La Corée du Nord à 1,97 et la Mongolie à 2,64).

Aucune province chinoise ne dépasse les 2,1 enfants par femmes. La plus prolifique, si on peut dire, est celle de la région autonome Guangxi (tout au sud) avec 1,8, suivie de près par sa voisine du nord, le Guizhou, avec 1,75. Ce sont les deux seules entités qui dépassent les 1,6 enfant par femmes.

Dans la fourchette 1,4 à 1,6, nous avons la région autonome du Xinjiang (Sinkiang), Anhui (1,49), le Hunan (1,42) et le Yunnan (1,42). Les deux dernières sont également au sud de la Chine.

Dans la fourchette 1,2 à 1,4, des provinces plutôt situées dans le centre la Chine. Le Qinghai (1,37), la région autonome du Ningxia (1,36), le Hubei (1,35), le Hebei (1,31), le Henan (1,3), le Jiangxi (1,29), le Gansu (1,28),

Une grosse partie de la Chine dépasse à peine l’enfant unique : la municipalité de Chongqing (1,18), le Shandong (1,17), le Fujian (1,12), le Shanxi (1,1), le Sichuan (1,09), le Guangdong (1,08), la région autonomie de Mongolie Intérieure (1,06), le Shaanxi (1,06), la région autonome du Tibet (1,05), le Jiangsu (1,04), et le Zhejiang (1,02).

Les grosses mégapoles chinoises, tout comme cette ville indépendance sinisée qu’est Singapour (0,9), est en-dessous de la barre de l’enfant unique par femme. C’est également le cas des provinces créées à partir de l’ancienne Mandchourie… Les municipalités de Tianjin (0,91), Shanghai (0,73) et Beijing (0,71) et sont au même niveau que les provinces de Jilin (0,75), Heilongjiang (0,74) et Liaoning (0,73).

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. Jean-Pierre DICKES says:

    Comme en France la Chine ne renouvelle plus ses générations. Avortement pilule. La nature ayant horreur du vide, pour nous ce sera le Grand Remplacement.

  2. Champtocé says:

    En résumé, pour eux comme pour nous, des lendemains qui ne chanteront pas ou, en tout cas, ne babilleront plus.
    Et si c’était cela l’enfer ?

  3. COLLET Alain says:

    780 000 naissances en 2016 en France pour une population de 67 millions, soit un peu plus de 11,6 naissances pour 1000 habitants.
    17 860 000 naissances en 2016 en Chine (contre 16 550 000 en 2015) pour une population de 1 380 millions soit un peu plus de 12,9 naissances pour 1000 habitants;
    Le taux de natalité est donc plus élevé en Chine qu’en France.
    L’indice de fécondité en France en 2016 est de 1,93. Vous dites qu’il est de 1,18 en Chine.
    Les pyramides des âges de la France et de la Chine ne sont certes pas les mêmes, mais une telle disparité semble ne pouvoir s’expliquer que par une erreur dans l’un ou l’autre de ces chiffres.
    Pourriez-vous élucider cette question ? Soit il n’y a qu’une anomalie apparente, soit il y a une fausse information ou désinformation (ou fake news pour ceux qui ne connaissent pas le français).

    J. COLLET