pere-tomas-halik

L’Eglise conciliaire est de plus en plus engluée dans son adhésion au nouvel ordre mondial. Elle se lance à corps perdu ces jours-ci dans une campagne pour appeler les électeurs du Royaume-Uni à ne pas voter pour la sortie de l’Union Européenne, le fameux Brexit.

Un mailing en ce sens vient d’être envoyé par un mouvement intitulé Initiative des chrétiens pour l’Europe qui émane de la Commission des Episcopats de la Communauté Européenne (COMECE) dont la mission est “d’accompagner la politique de l’Union Européenne dans chaque domaine d’intérêt pour l’Eglise“.

Ce mailing contient une tribune publiée aujourd’hui par le Père Tomáš Halík.

Qui est-il ? Ce prêtre tchèque est théologien et “sociologue des religions”, promoteur de l’œcuménisme et lauréat du Prix Templeton décerné chaque année par la Fondation John Templeton à une personnalité s’étant distinguée pour “son dévouement dans l’entraide et la compréhension inter-religieuse”. Il est l’auteur d’un ouvrage publié à Prague en 2012 intitulé I want you to be et sous-titré Post-religion christianity qui permet de comprendre que le syncrétisme religieux et mondialiste est ce qu’il vante comme l’avenir post-religion chrétienne .

Interfaith Meditation with Dalai Lama

Avec la bénédiction du COMECE, le Père Tomáš Halík, appelle donc les citoyens du Royaume-Uni à rejeter la tentation de « trahir l’Europe ».

“Je m’apprête à recevoir un doctorat honorifique de l’Université d’Oxford, le 22 Juin – à la veille d’une décision importante qui peut influer sur l’avenir de la Grande-Bretagne et du reste de l’Europe pendant des siècles. La génération de mes parents se rappelle la décision du gouvernement britannique à la Conférence de Munich de 1938, à une époque où la voix de l’isolationnisme, insistant sur “l’intérêt national”, prévalait en Grande-Bretagne. Le Premier ministre Chamberlain avait rejeté la solidarité avec la Tchécoslovaquie – «un pays lointain … des gens dont nous ne savons rien” – qui était alors la dernière île de démocratie en Europe centrale, convaincu qu’il maintiendrait ainsi la paix. Mais, comme toujours, l’isolationnisme et l’égoïsme national ont eu des conséquences tragiques pour la Grande-Bretagne et le monde entier “.

La prose du Père Tomáš Halík, diffusée avec le soutien du COMECE, cherche donc à épouvanter les sujets britanniques. Il ne parle pas ouvertement des “heures sombres de l’Histoire” mais on n’en est pas loin.

Plutôt que de s’inquiéter que les Britanniques ne “trahissent l’Europe”, le Père Tomáš Halík et les évêques du COMECE feraient bien mieux de craindre de trahir le Christ !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :