La puritaine Église presbytérienne d’Écosse a donné un mandat à son propre comité légal pour élaborer un projet à présenter à l’Assemblée générale de 2020 afin de régulariser du point de vue ecclésiastique « le mariage » des invertis et de permettre aux pasteurs qui le souhaitent de célébrer de semblables unions dans leurs églises. Elle s’accorde ainsi avec la loi écossaise, le Marriage Scottish Act, qui légalise le « mariage pour tous ».

Et c’est avec de telles confessions « chrétiennes », qui participent à l’étouffement de la loi divine dans les âmes et à la destructuration de la nature humaine dans la société que l’Église conciliaire veut s’accoupler au nom de « l’unité dans la diversité »…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 90 000 € pour 2024

MPI fête ses 10 ans ! Continuez de nous aider !

MPI continue de subir les attaques du système, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup