En l’espace de quelques jours, une simple famille d’immigrés illégaux et menteurs aura réussi à mettre sens dessus dessous la France : lycéens dans la rue, ministre qui revient en vitesse et une déclaration présidentielle. L’administration française a été remise en cause ainsi que l’autorité du président même qui a dû s’expliquer. En fait Hollande a expliqué quoi ? Qu’en fait la loi avait été appliquée mais qu’il voulait bien laisser une chance mais à la fille seulement. Son manque de réponse claire est bien la preuve de sa volonté de ne jamais se positionner clairement pour ne pas mécontenter son parti et ne pas désavouer son ministre de l’Intérieur : Valls.  La seule réponse qu’il s’est attiré de Leonarda, c’est une réponse pleine de mépris assurant qu’elle reviendrait pour faire la loi. Bah, elle n’y va pas par quatre chemins. Hollande voit une fois de plus son autorité complètement bafoué parce qu’il est rentré dans le jeu.  Et comme l’a si bien souligné Nicolas Dupont-Aignan, c’est la fin de l’état de droit. Leonarda aura réussi à attirer l’attention de tous les politiques sur son cas…ridicule et surréaliste surtout au fur et à mesure des découvertes sur la famille. Il n’y a pas de quoi être fier. Quant aux lycéens qui ont manifesté, ils seront contents de savoir que demain c’est Leonarda qui leur commandera et ils auront intérêt à faire ce qu’elle leur ordonnera…

Non mais depuis quand un président fait une déclaration solennelle sur une décision légale de l’administration française ? Il n’y avait rien à dire. En lui donnant de l’importance, Hollande a montré sa faiblesse et par là-même, il a ridiculisé la France. Tout ce monde mobilisé…pour rien au final puisqu’il n’y avait rien !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :