Nous voici arrivés au terme d’une année exécrable que certainement personne ne regrettera.  Mais plutôt que de se réjouir trop vite à l’idée d’en entamer une nouvelle, et de s’élancer la fleur au fusil, il serait opportun de jeter un regard sur ce petit tableau représentant les neufs étapes de notre marche forcée vers le Nouvel Ordre Mondial. Et de comprendre que nous venons tout juste d’entrer dans la quatrième.
Car pour une marche forcée, c’en est une. Il n’est pas anodin que le parti que Macron avait fait surgir en 2017, en frappant la terre de son bâton de pèlerin, se soit appelé “En Marche !”
La destination de notre parcours de forçats pourrait bien coïncider avec la fin du mandat présidentiel. Juste à temps pour le changement de garde.
Un changement de garde est dans l’ordre de ce qui est prévisible à moins que le peuple français, atteint du syndrome de Stockholm, ne plébiscite son geôlier. Mais même le président jupitérien ne s’y attend guère, qui a lancé au cours d’une interview récente au media Brut, qu’il ne faisait pas de projets pour une future candidature:
« Peut-être que je ne pourrai pas être candidat. Peut-être que je devrai faire des choses dans la dernière année, dans les derniers mois, dures, parce que les circonstances l’exigeront, et qui rendront impossible le fait que je sois candidat», a-t-il déclaré dans un accès de franchise.
Qu’on se le tienne pour dit. Pas tant pour baisser les bras et se laisser aller au désespoir, que pour s’armer de courage et combatte le danger mortel qui plane sur nos têtes. Les petites trêves que l’on nous accordera de temps en temps ne seront que ça: de petits replis tactiques, des sucettes que l’on donne aux enfants pour les amadouer. L’adversaire est déterminé, il nous faudra l’être aussi pour le débouter.
Que nos résolutions pour 2021 soient donc :
– Foi : dans notre capacité à vaincre les puissances des ténèbres.
– Espérance : dans le secours de la Providence que nous recevrons si nous le sollicitons en donnant des gages au Ciel.
– Charité : esprit de solidarité, d’entraide et de compassion envers le prochain plus démuni que soi.
– Lucidité et discernement : pour ne pas s’en laisser conter par les boniments du gouvernement.
– Courage : d’affronter et de surmonter sa peur.
– Fermeté : dans le respect des lignes rouges que l’on s’est fixé. Comme par exemple, le refus des vaccins faits à partir de  cellules de bébés avortés, c’est à dire presque tous, sauf le Sputnik.
– Patience et persévérance dans l’épreuve.
– Prévoyance : pour ne pas se laisser prendre au dépourvu par de mauvaises surprises. Constituer des stockes de provisions. Garder du liquide, ou des pièces d’or, sous le matelas.
– Prudence : de ne pas baisser la garde même si le danger semble écarté. C’est peut-être un piège.
– Dignité en toute circonstance.
– Humilité : par nous-mêmes, nous sommes bien vulnérables aux machinations des marchands de la culture de mort:  marchandisation, robotisation et transhumanisation. Avec l’aide d’en Haut, nous sommes capables de défaire leurs sinistres projets.
– Gratitude : pour chaque victoire remportée sur les ennemis de l’humanité.
Et sur ce, Bonne Année à tous !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :