Coïncidence ou pas ? Les Américains arrivent toujours au bon moment pour soutenir un pays menacé par le terrorisme. Ils ont lancé deux raids ce week-end, l’un en Lybie et l’autre en Somalie, pour capturer ou tuer des chefs terroristes. Le plus étonnant, c’est que cela arrive en plein « shutdown » alors que de nombreux fonctionnaires sont au chômage technique. Il semblerait que l’administration américaine ait eû les moyens de mener deux opérations et non pas une mais aussi de localiser des chefs terroristes qu’elle cherchait depuis longtemps. Quelle aubaine !

Mais ce n’est pas tout, un tel raid en Lybie n’aurait jamais été possible du temps de Khadafi. Du moins, les Américains auraient pris de sérieux risques. Là, ils n’ont même pas trouvé bon d’avertir le gouvernement lybien, se conduisant comme s’ils étaient chez eux ! Les Lybiens ont bien essayé de protester en parlant « d’enlèvement » mais le secrétaire d’Etat américain John Kerry a répondu que c’était, je cite, « légal et approprié ». Mais oui,  l’autorisation de l’usage de la force a été donnée en septembre 2001…depuis ce fameux 11 septembre ! Comprenez que les Américains peuvent frapper n’importe où selon leurs propres désirs. L’intervention en Lybie pour renverser Kadhafi s’apparente plus que jamais à une mainmise des USA sur le pays. Créer le chaos et le désordre pour pouvoir mieux intervenir !

Au Kenya, il faut que les shebabs frappent pour que tout à coup les Américains trouvent leur chef et le capturent ! Eux qui avaient mis en garde le pays, ne pouvaient-ils pas agir grâce à cette fameuse autorisation ? Alors pourquoi avoir attendu ? En attendant, les USA continuent de placer leur pion dans les pays africains !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :