Qu’on ne vienne pas dire que c’est une information complotiste : elle émane du Journal de Montréal qui écrit : “Des scientifiques mettent en garde la population sur les dangers de la vaccination contre la COVID-19 chez les 10-19 ans“.

«Le principe de précaution joue, selon nous, contre une utilisation à grande échelle des injections de Pfizer chez les mineurs», peut-on lire dans un article daté du 27 mai, cosigné par cinq scientifiques québécois, dont le professeur honoraire de pharmacologie médicale de l’Université de Montréal, Pierre Biron.

  • Écoutez la mise au point sur la vaccination des jeunes de Nathalie Grandvaux, professeure à la faculté de médecine de l’UdeM

Ces scientifiques doutent donc de la pertinence de faire courir un risque aux mineurs, d’autant plus que le taux de manifestations cliniques inhabituelles (MCI) pour le vaccin de Pfizer est «à peine inférieur au risque d’hospitalisation cumulatif […] au Québec pour cette tranche d’âge».

«Le taux de MCI s’avère aussi plus élevé que le taux de mortalité, si bien que les mineurs sont plus à risque de souffrir d’un effet secondaire du vaccin que de mourir de la COVID-19.», écrit La Journal de Montréal.

Pourtant, le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) avait approuvé, le 5 mai, la vaccination contre la COVID-19 avec le vaccin de Pfizer/BioNTech chez les 12-15 ans, sur la base d’un échantillon de 1131 enfants inoculés, jugé trop petit par les auteurs de l’article pour évaluer adéquatement les effets indésirables.

  • Écoutez l’entrevue de Benoît Dutrizac avec le virologue Benoît Barbeau sur QUB radio: 

Troubles cardiaques

«Les vaccins à ARN messager (ARN-m) sont aussi associés, chez les jeunes, à des cas de myocardite, une inflammation du muscle du cœur.», écrit encore Le Journal de Montréal.

La revue «Science» rapporte, dans un article publié sur Internet le 1er juin, qu’un cas de myocardite survient pour tous les «3000 à 6000 hommes âgés entre 16 et 24 ans qui ont reçu le vaccin» de Pfizer, selon une étude du ministère israélien de la Santé. Or, Israël est l’un des pays avec le taux de vaccination le plus élevé au monde et misait principalement sur le vaccin de Pfizer pour inoculer sa population.

Israël envisage de ne pas administrer une seconde dose aux adolescents dont l’âge varie entre 12 et 15 ans en raison du risque de myocardite, pouvait-on lire le 31 mai dans le «Israel Hayom», un important quotidien israélien.

Écoutez la chronique de Sophie Durocher avec Pierre Nantel sur QUB radio: 

Un des membres actifs du Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ), le Dr Gaston De Serres, qui défend la vaccination, a néanmoins admis qu’il y a bel et bien eu des cas de myocardite au Québec, mais dit n’être pas en mesure de les quantifier.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :