revue-projet

Alors que les “catholiques pratiquants” sont passés de 4% à 24% d’intentions de vote en faveur du FN entre 2012 aux Présidentielles et 2015 aux Régionales, les catholiques d’extrême gauche s’inquiètent de la poussée qui doit être en train de poursuivre sa lancée à l’aube des Présidentielles de 2017. Ils ont donc décidé de lancer une attaque d’envergure contre la candidature de Marine Le Pen à travers un fascicule. Le FN a réagi vivement, avec à sa tête la députée Marion Maréchal-Le Pen, qui au sein du FN, affiche régulièrement son souci de s’adresser aux chrétiens”;  invitée  de ‘Face aux Chrétiens’, émission politique organisée conjointement par la chaîne KTO, le journal La Croix, RCF et Radio Notre Dame, elle a décliné le débat, s’estimant invitée à un traquenard, après avoir pris connaissance d’“une campagne adressée aux lecteurs de La Croix pour les inviter à réfléchir sur le vote Front national à la veille de la campagne présidentielle.” Indique Le Figaro 

Comme révélé mercredi par RTL, “Le 7 octobre prochain, le quotidien catholique [La Croix] va envoyer la revue ‘Projet’ à ses 74.000 abonnés, alors que de plus en plus de fidèles sont tentés par le vote Front national.” 

“Au cours d’une explication musclée mercredi soir, le journal La Croix a été accusé [par l’entourage de Marion Maréchal-Le Pen], de vouloir proposer des «cellules de déradicalisation politique à ses lecteurs». (…) «Force est de constater qu’il y a un décalage entre la représentation des catholiques et la base. La hiérarchie est restée au modèle du prêtre-ouvrier des années 70, avec sa guitare aux Journées Mondiales de la Jeunesse. Malgré la tentation communautariste qu’eux aussi essaient de distiller, les croyants restent confrontés à la vraie vie. La base s’ouvre à nous parce que nous sommes pionniers sur les questions qui la concerne: immigration, insécurité, défense de l’identité…».

[La Croix récuse les accusations portées par les cadres du FN:] «Nous ne sommes pas là pour condamner qui que ce soit”. “Nous avons accepté que la revue jésuite Projet, à ses frais, utilise La Croix comme support de diffusion pour un numéro de cette publication consacré à l’extrême droite (…) Il ne s’agit pas de stigmatiser ou de monter les personnes les unes contre les autres. Il ne s’agit pas en tout cas d’une prise de position de notre journal», explique le directeur de la rédaction du journal Guillaume Goubert. “ Rapporte Le Figaro.

La Croix accepterait-elle de diffuser un bulletin traditionaliste, à ses frais, avec la même bonne volonté ? C’est bien évident que non! Mais les diffusions jésuites sont à l’extrême gauche et cela explique tout. Comment être à la fois chrétiens d’extrême gauche tout en tentant de conserver l’abonnement de ses lecteurs patriotes ? C’est ce que tente de faire La Croix en se défendant de stigmatiser quiconque. Qui peut le croire ? 

Ce n’est pas une nouveauté, les catholiques de gauche font campagne contre le vote souverainiste, comme ils le font depuis que le FN est en position d’influer sur les résultats électoraux, c’est-à-dire depuis les années 1980. A cette époque déjà j’ai vu des fidèles quitter précipitamment leur église paroissiale en pleine homélie un dimanche matin lors de la messe, ulcérés par les propos d’un curé gauchiste les menaçant des foudres de l’enfer pour le cas où ils voteraient Le Pen. Ce qui ne manque pas d’être cocasse pour des prêtres gauchistes qui ne croient plus à l’enfer. Dés cette époque, des tracts étaient affichés et distribués à l’entrée de nombreuses églises, sur lesquels des comités d’associations toutes plus gauchistes et athées les unes que les autres, associées à la paroisse locale, co-signaient des menaces contre les fidèles en cas de vote FN.

Les prises de positions publiques d’évêques contre le Front national lors des élections régionales de l’année dernière n’avaient donc rien de novateur. Au vu des résultats, ces prélats gauchistes devraient convenir du peu d’influence qu’ils ont sur les choix électoraux des catholiques. Mais qu’à cela ne tienne, ils s’apprêtent une fois encore cette année, à diffuser un communiqué anti-Le Pen en vue des Présidentielles.

Il n’y a donc rien d’étonnant, avec la montée en puissance de ce parti souverainiste, que des médias catholiques d’extrême gauche fassent campagne contre le Front national. Le journal La Croix, bien qu’en s’en défendant pour ménager ses lecteurs frontistes, a donc pris la tête de la diabolisation d’un parti qui compte une grande majorité de chrétiens parmi ses électeurs, même s’ils sont loin d’être tous pratiquants, depuis que les autorités ecclésiales s’évertuent à les dégoûter d’une religion qu’ils ne reconnaissent plus à travers elles. Marion Maréchal-Le Pen dont les positions catholiques sont bien connues, et qui affirme se situer à droite, montre qu’elle ne confond pas les catholiques avec l’extrême gauche immigrationniste, haineuse des racines chrétiennes de l’Europe. Marion avait, par contre, participé à une rencontre organisée par l’évêque de Fréjus-Toulon, Mgr Rey,  en pleine campagne des élections régionales:

“C’est une première lourde de signification, s’inquiétait l’Express. En invitant pour son université d’été la députée FN Marion Maréchal-Le Pen, Monseigneur Rey, l’évêque de Fréjus-Toulon, était bien conscient de la portée de son geste. “J’admets qu’il s’agit d’une position novatrice par rapport à une forme d’oukase qui consistait à mettre à distance le parti lepéniste, avait-il confié au Figaro.”


Le journal “La Croix” invite les catholiques… par rtl-fr

Photo de tête: Propagande anti-FN de la revue Projet.

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

close
Pour recevoir MPI gratuitement chaque semaine !

31 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !