Le Joint Chiefs of Staff, l’organe supérieur des chefs d’état-major militaires américains, a publié une note à tous les membres des troupes américaines, faisant référence à l’occupation du Capitole de la semaine dernière, et les mettant en garde contre «la sédition et l’insurrection».

“Comme nous l’avons fait tout au long de notre histoire, l’armée américaine obéira aux ordres légaux des dirigeants civils”, ont déclaré les chefs d’état-major.

«Tout acte visant à perturber le processus constitutionnel n’est pas seulement contraire à nos traditions, nos valeurs et notre serment; c’est contraire à la loi », ont-ils ajouté.

Au moins un ancien combattant, un lieutenant-colonel à la retraite de l’armée de l’air, a été accusé d’avoir participé à la violation du Capitole mercredi dernier.

Le général Mark Milley (photo en haut de l’article) avait déjà envoyé un message aux forces armées en juin dernier lors des émeutes de Black Lives Matter, rappelant aux troupes que «nous défendrons les valeurs de notre nation et agirons conformément aux lois nationales»

«Chaque membre de l’armée américaine jure sous serment de soutenir et de défendre la Constitution et les valeurs qu’elle contient», a-t-il écrit.

Quelques jours auparavant, des émeutiers de gauche avaient assiégé la Maison Blanche, laissant plus de 60 officiers des services secrets blessés, tandis que d’autres détruisaient des bâtiments fédéraux et municipaux et attaquaient des sites historiques à travers le pays. C’était autrement plus grave que l’occupation momentanée du Capitole qui ne s’est accompagnée d’aucun acte de vandalisme.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :