En visite à Mayotte, 101e département de France, jeudi, dans le cadre de sa campagne pour la présidentielle de 2017, Marine Le Pen a été chaleureusement accueillie par la population locale.

Marine Le Pen avait souhaité rencontrer les cadis, responsables religieux musulmans très importants dans la société mahoraise. Le Grand Cadi et six autres cadis ont demandé à la présidente du Front National, par l’intermédiaire d’un traducteur (les cadis parlent le shimaoré), que “leur rôle dans la lutte contre le fondamentalisme soit préservé“. Le Grand Cadi a également dit “implorer Dieu” que Marine Le Pen devienne présidente de la république en 2017.

Les 19 cadis de Mayotte dépendent depuis avril 2016 d’un service de médiation sociale au sein du conseil départemental, qui les rémunère. “Vous avez un magistère spirituel, faut-il pour autant déléguer à un responsable religieux le soin de faire le travail de la République? Je n’en suis pas convaincue“, a répondu Marine Le Pen. Elle a cependant ajouté être “convaincue que (leur) influence a permis de prévenir les dangers qui pèsent sur l’île en raison de l’abandon du rôle régalien de l’État“.

Face aux médias, Marine Le Pen a ensuite déclaré : “les religions ont un rôle dans le lien social, mais ce magistère doit rester spirituel“.

La présidente du FN a également précisé :  “Je veux en finir avec les caricatures, nos adversaires nous ont décrits comme les adversaires de telle ou telle religion, et notamment de la religion musulmane. Je respecte toutes les religions. Mais je lutterai contre le fondamentalisme islamique. “

Deux jours plus tôt, Marine Le Pen avait rencontré l’évêque de La Réunion, lors de son déplacement dans l’île.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille cette revue :

%d blogueurs aiment cette page :