Contradictions et soumission au politiquement correct sont décidément des caractéristiques fondamentales des évêques de France.

Portrait d’un énième évêque conciliaire bien dans le vent de la pensée unique…

Mgr Dominique Blanchet, évêque de Belfort-Montbéliard et vice-président de la Conférence des évêques de France, qui refusa de défiler contre la PMA le 6 octobre dernier « par crainte de récupération » n’a pas eu le même soucis éthique pour défiler, au premier rang, samedi dernier contre « l’islamophobie » dans les rues de Belfort.

« Nous avons à cœur, pour chacune des religions de l’Aire urbaine de Belfort-Montbéliard, de manifester que nous sommes ensemble dès lors qu’il s’agit de garantir l’expression religieuse de chacun et de nous engager devant tous, aux yeux de tous, comme étant artisans de paix » a-il expliqué durant le défilé.

En revanche, avant la manifestation anti-PMA organisée par une vingtaine d’associations dont La Manif pour Tous, il avait déconseillé à ses ouailles d’y participer :

« J’invite les paroissiens à se manifester sur le sujet, mais pas à manifester. Je ne participerai pas, par crainte de récupération car le sujet est très sensible. Mais j’espère que la participation sera plus large qu’une manifestation catholique. »  

En voici un qui a des pudeurs à géométrie variable.

Avec de tels évêques à la tête de l’Eglise de France, grand remplacement et perversion des mœurs seront les deux mamelles de la France !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

19 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :