Panorama-DOMENICO-DOLCE-STEFANO-GABBANA

Domenico Dolce et Stefano Gabbana, duo homosexuel célèbre dans le monde pour avoir créé la marque Dolce & Gabbana, ont surpris tout le monde en prenant la défense de la famille traditionnelle et en présentant plusieurs arguments contre l’adoption d’enfants par les homosexuels.  Ils ont même réprouvé la possibilité de fécondation in vitro des enfants parce qu’à leur avis, chaque enfant a droit à un père et une mère.

C’est dans une interview au magazine italien Panorama que le duo a déclaré que la famille traditionnelle composé du père, de la mère et des enfants est “une mode qui ne passe pas”.

Ces déclarations, qui  ont valu aux deux professionnels de la haute couture beaucoup d’insultes et d’attaques sur les réseaux sociaux, viennent après leur défilé à la semaine de la Mode à Milan où des modèles enceintes marchaient main dans la main avec des enfants, en hommage à la maternité.

“La famille n’est pas une lubie. Dans la famille, il  y a un sentiment d’appartenance surnaturelle », explique Stefano Gabbana.

Domenico Dolce dit «Ce n’est pas une question de religion ou de statut social, il n’y a pas matière à débattre à ce sujet: tu nais et tu as un père et une mère. Ou du moins ce devrait être ainsi.”

«Nous sommes opposés aux adoptions par les couples gays. La seule famille est la famille traditionnelle. Je ne suis pas convaincu par ce que j’appelle les enfants de la chimie, les enfants synthétiques, les ventres à louer,  les semences de sperme choisies dans un catalogue. Et puis allez expliquer à ces enfants qui est la mère. Procréer doit être un acte d’amour. Aujourd’hui, les psychiatres eux-mêmes ne sont pas  prêts à affronter les effets de ces expériences.”, ajoute Domenico Dolce.

Dolce conclut: «Je suis gay, je ne peux pas avoir un enfant. (…) certaines choses ne peuvent pas être changées. L’une d’elle est la famille.”

Le chanteur homosexuel Elton John, “marié” et qui a adopté des enfants (ce qui ne l’a pas empêché d’être anobli par la reine d’Angleterre), s’est immédiatement fendu d’un communiqué assassin : “Votre pensée archaïque est hors du temps, tout comme vos créations. Je ne porterai plus jamais de Dolce & Gabbana”. Un appel au boycott repris ensuite par la déjantée Courtney Love, l’ex-joueuse de tennis lesbienne Martina Navratilova et le chanteur homo Ricky Martin.

Si seulement les défenseurs de la famille traditionnelle parvenaient eux-aussi à organiser de grandes campagnes de boycott de toutes les marques et les célébrités qui œuvrent à la destruction de la famille et du mariage et à la mise en place d’un nouvel ordre sexuel mondial qui traite les enfants comme des marchandises…

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires