dominicaines_fanjeaux

Pour remercier la providence des 40 ans de leur création, les dominicaines enseignantes du Saint-Nom-de-Jésus de Fanjeaux ont souhaité effectuer avec leurs élèves un pèlerinage à Rome, ville de la Papauté et capitale de la chrétienté. Cette congrégation compte désormais plus de 200 religieuses qui tiennent des écoles de filles notamment en France et aux Etats-Unis, avec le soucis de transmettre un réelle et profonde éducation catholique. Ce pèlerinage, dans cette crise de l’Eglise qui dure, est un belle façon de montrer que le lien essentiel et nécessaire pour rester réellement attaché à la Rome éternelle est celui de la Foi intégrale.

Cette congrégation fut fondée par Mère Anne-Marie Simoulin décédée le 16 juin 2014. Cette religieuse au tempérament trempée était la prieure générale des dominicaines du Saint-Nom-de-Jésus de Toulouse. Devant les conséquences catastrophiques du concile Vatican II, dont notamment la sécularisation à marche forcée des ordres religieux et l’abandon de l’habit et de la Tradition, elle ne peut qu’assister impuissante au délitement de sa congrégation.

Ne pouvant plus faire face aux injonctions des évêques progressistes, elle se décide à fonder une communauté traditionnelle en 1975 et fait appel à Mgr Lefebvre, fondateur de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X. Elle sera l’une des principales opposantes à toute régularisation canonique avec des autorités romaines modernistes ; «Nous ne pouvons plus traiter avec des évêques qui ont perdu la foi» dira-t-elle à Mgr Lefebvre en 1988. Celui-ci remercia personnellement Mère Anne-Marie Simoulin de l’avoir aidé à choisir “l’opération survie” que constituèrent les sacres épiscopaux de 1988, lui affirmant que sa parole avait été déterminante dans son choix.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs , ,
13 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :