Vous souvenez-vous de l’association “Ni putes ni soumises” ? Ce mouvement féministe fondé en 2003 par Fadela Amara prétendait défendre les femmes vivant dans les quartiers immigrés et victimes du harcèlement sexuel mais aussi du communautarisme. Fadela Amara avait fini par entrer dans le gouvernement de François Fillon.

Et voilà que les actuelles dirigeantes de cette association, Stéphanie Rameau et Perle Schmidt-Morand, se retrouvent chez les francs-maçons.

Le 22 novembre, au temple maçonnique du Grand Orient, rue Cadet à Paris, elles interviendront pour les loges Jusqu’aux Trois Roses et Albert Camus sur le thème de la Défense et promotion des valeurs d’Egalité et de Laïcité dans les quartiers défavorisés.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’on trouve trace de collusion maçonnique au sein de cette association. Déjà en 2009, la présidente de “Ni putes ni soumises” de l’époque avait pris la parole au Grand Orient de France.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :