Cela se passe aux États-Unis. Une maman qui veut épouser son fils !

Kim West est une femme de 51 ans. Quand elle avait 20 ans elle a donné le jour à un garçon, Ben Ford, qui fut adopté par la suite. Marié, il a recherché et retrouvé sa mère. Et une correspondance est née entre les deux. Et un soi-disant sentiment amoureux ! 

A leur première rencontre, ils deviennent amants. Ben abandonne son épouse et part vivre avec sa mère. Maintenant ils veulent se marier et avoir des enfants.

“Nous essayons d’avoir des enfants, explique Kim, et bientôt nous nous marierons. Je sais que les gens diront que Ben et moi sommes dégoûtants, que nous devrions être capables de contrôler nos sentiments, mais quand on est foudroyé par un amour comme celui-là, par une empathie sexuelle si forte, on doit combattre pour cela, renoncer à tout pour lui. C”est une possibilité qui n’arrive qu’une seule fois dans la vie et je ne suis pas prête à m’éloigner.”

C’est à travers un site internet qu’elle a trouvé l’explication à son attraction sexuelle pour son fils. Cela s’appelle la Genetic Sexual Attraction : l’attraction entre consanguins est défini comme tout-à-fait normale et non pas pathologique. L’instinct doit être écouté et suivi.

En 2015, le président des États-Unis Barak Obama avait twitté “Love is love” pour fêter l’approbation par la Cour Suprême du “mariage” entre personnes du même sexe. Un Love is love qui doit donc valoir pour tous, sans discrimination, même pour une mère et son fils !

Voilà où les folies du gender et autres déviances sexuelles considérées comme une normalité entraînent la société. A quand la reconnaissance du mariage entre un être humain et une bête ? On se demandera juste qui est “la bête”… Mais bon, j’oubliais, qui sommes nous pour juger ?

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Un livre magnifique : Du mépris de la mort

Textes sur la mort, la sépulture et le deuil.

DU MEPRIS DE LA MORT – Textes de Démétrios Kydonès, saints Augustin, Thomas d’Aquin et Grégoire de Nysse sur la mort, la sépulture et le deuil présentés par l’Abbé Olivier Rioult aux éditions saint-Agobard.

 

%d blogueurs aiment cette page :