Alors qu’une regrettable cacophonie semble s’installer au Front national à propos du « mariage » homosexuel, certains élus de ce parti témoigne néanmoins, sur des sujets aujourd’hui tabous, d’une belle force de conviction dont toute la droite nationale ferait bien de s’inspirer. Sans évoquer de nouveau l’exemple de Monsieur Franck Briffaut, le nouveau maire de Villers-Cotterêts qui n’hésita pas à évoquer récemment devant les caméras l’existence d’une loi naturelle supérieure aux lois humaines, l’on peut se tourner vers celui de Monsieur Gabriel de Peyrecave, tête de liste du FN-RBM à Saint-Etienne et élu au conseil municipal avec deux autres de ses colistiers (18,30 % au premier tour ; 11,79 % au second).

Dans son discours de candidature à la fonction de maire lors de la première réunion du conseil, le vendredi 4 avril dernier, l’élu natif de Pessac en Gironde, mais issu d’une ancienne famille stéphanoise, n’a pas tremblé lorsqu’il a fallu présenter à une salle plutôt fraîche les lignes essentielles de son programme. Après une allusion bien sentie à la crise de la Chrétienté en France, ce catholique pratiquant et père de famille nombreuse a fait part de sa volonté de mettre en place « un centre d’accueil pour les mamans en difficulté », et de soutenir les personnes âgées délaissées. Dans sa bouche, la défense de la vie prenait corps en plusieurs actions concrètes et réalistes, susceptibles de faire reculer l’avortement et de conjurer l’euthanasie.

Ce discours vigoureux centré sur la recherche du Bien commun, s’acheva avec une conclusion des plus inattendues lorsque Monsieur de Peyrecave, se déclarant homme d’espérance, cita… Maurice Barrès. Il fallait oser tant Barrès, grand  défenseur du patrimoine religieux et du culte public à Jeanne d’Arc, est aujourd’hui contesté.

Sans surprise, le conseiller municipal du Front national, signataire de la Charte de La Manif pour Tous et des Engagements pour la Vie de l’association Choisir la Vie, ne fut pas élu au fauteuil de maire, gagné par l’élu UMP Gaël Perdriau. Souhaitons néanmoins qu’un tel comportement engage tous les maires et conseillers municipaux de la droite nationale à se montrer moins timorés face aux tenants de la culture de mort et de la haine anti-française.

La vidéo du discours de Gabriel de Peyrecave, à partir de la 67ème minute : http://www.saint-etienne.fr/node/1812

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :