Le Dr Robert Malone est l’inventeur original de la technologie du vaccin à ARNm. Dans un interview accordée à LifeSite, il vient de déclarer que les gouvernements autrichien et allemand – qui font tous deux pression pour une vaccination obligatoire – « sont devenus fous ».

Il a précisé que les mesures mises en œuvre à nouveau cet hiver dans les deux pays – confinements, obligation de port du masque et, en Autriche, vaccination obligatoire pour tous – ne sont pas efficaces et ont au contraire de graves effets négatifs sur les personnes. Il parle d’un « totalitarisme mondialiste », sapant nos démocraties.

Le Dr Malone a clairement rejeté l’idée d’une vaccination obligatoire – la qualifiant de « folie » – et a montré beaucoup de sympathie pour le peuple autrichien ainsi que pour les Allemands : « Donc, ces gens et aussi les Australiens », a-t-il déclaré à LifeSite, « sont face à une situation intolérable où leurs gouvernements sont littéralement, à mon avis, devenus fous ».

Dans une déclaration du 30 novembre, Mgr Athanasius Schneider a également fortement encouragé les Autrichiens à résister à ces mesures injustes qui sont actuellement mises en œuvre.

Parlant de la vaccination obligatoire, le Dr Malone a déclaré qu’il croyait au «principe fondamental que les gens ont la liberté de choisir et en particulier ce qui concerne leur propre corps dans les procédures médicales».

Avec le virologue Dr Geert Vanden Bossche, le Dr Malone craint que la vaccination obligatoire ne favorise l’augmentation des mutations résistantes au vaccin contre le coronavirus. « Mon impression est qu’avec le variant Delta et maintenant le variant Omicron, nous voyons des preuves cohérentes (…) Nous voyons des données cohérentes avec les hypothèses de Geert Vanden Bossche et d’autres. » « Il semble », a expliqué le Dr Malone, « que le schéma de mutations [comme avec les variants Delta et Omicron] que nous observons est tout à fait cohérent avec ce que Geert a prédit. »

Le Dr Malone a également exprimé sa préoccupation quant à la possibilité que ces vaccins puissent en fait aggraver la maladie. « beaucoup d’entre nous pensent cela et essaient d’examiner attentivement les données. Dans l’étude des données antérieures dans le développement de vaccins contre les coronavirus chez l’homme, on a rencontré à plusieurs reprises le problème de la maladie renforcée par le vaccin », a-t-il déclaré.

Interrogé par LifeSite sur l’obligation du port du masque et sur leur efficacité dans la lutte contre le coronavirus, le virologue a répondu qu’« il existe un certain nombre d’articles qui examinent l’efficacité des masques ». Ces études, a-t-il poursuivi, « montrent que l’efficacité des masques que nous utilisons en général dans la population est au mieux d’environ 10 % en termes de réduction de la propagation. Et c’est cohérent avec ce que le CDC avait dans ses calculs. »

Le Dr Malone a également souligné qu’il y a de nombreux effets secondaires négatifs à l’utilisation de masques. Il a expliqué qu’en portant des masques, « nous avons une flore bactérienne supplémentaire, et potentiellement virale, que nous respirons à plusieurs reprises. Il ne s’agit donc pas seulement des effets sur les niveaux de CO2 et ce genre de choses. Il y a aussi des composants infectieux. » A côté de l’aspect santé, il y a, aux yeux du Dr Malone, aussi un aspect psychologique, notamment pour les enfants. « Comme vous le savez, a-t-il ajouté, les enfants ont besoin de voir des visages. En cela, l’utilisation du masque, notamment dans le cadre des écoles – des enfants interagissant avec d’autres enfants – est vraiment contre-productive. »

L’immunologiste a également rejeté l’idée de confinements. Le Dr Malone a clairement indiqué que le virus ne peut pas être arrêté par les confinements, qu’ils sont peu efficaces mais causent beaucoup de tort :

« Il existe plusieurs rapports maintenant et des études approfondies qui montrent que l’impact global des confinements n’est pas de réduire les décès », a-t-il déclaré. « Dans de nombreux cas, vous pouvez au contraire montrer une augmentation des décès qui – que ce soit ou non dû au virus lui-même. Il y a un certain nombre d’autres choses sur lesquelles ces confinements ont un impact, y compris la santé mentale des personnes. Les taux de suicide augmentent donc. « 

Ces politiques sont « un peu stupides », a déclaré le Dr Malone, ajoutant : « nous avons une épidémie de virus. Nous avons une épidémie de peur irrationnelle et nous avons une épidémie de mauvaises politiques publiques. Et je pense que le peuple autrichien est sur le point d’en tirer une leçon. Et je suppose que peut-être le peuple allemand aussi. »

Le Dr Malone a également souligné « que le leadership dans l’Union européenne et dans tout l’Occident, y compris les États-Unis, a été capturé fonctionnellement par les intérêts économiques d’une entité financière, dont l’industrie pharmaceutique est une composante. « 

Décrivant davantage le pouvoir des groupes financiers internationaux qui semblent être en mesure d’influencer la réponse commune du monde à la crise actuelle du coronavirus – y compris la « poussée insensée pour la vaccination obligatoire mondiale » – le Dr Malone a déclaré :

« Je suis devenu convaincu que nous avons une situation qui est essentiellement la croissance et l’expansion de la tyrannie mondialiste qui est harmonisée, gérée, alignée entre les États-nations, et elle semble être alignée sur les intérêts économiques d’un petit groupe de fonds d’investissement qui représente la majeure partie du capital occidental mondial », a-t-il déclaré.

« Et ce qui m’inquiète particulièrement – moi et beaucoup d’autres, et apparemment aussi l’archevêque [l’archevêque Carlo Maria Viganò] – c’est que cette réserve de capitaux est si grande maintenant qu’elle a plus de pouvoir que les États-nations individuels » et « peut dicter la politique économique et la politique nationale dans différents États-nations. Et ce capital a acquis tous les principaux médias, toutes les Big Tech et toutes les grandes sociétés de vaccins et de produits pharmaceutiques« .

C’est en raison de cette préoccupation que le Dr Malone a ensuite explicitement approuvé l’appel récent de l’archevêque Viganò du 18 novembre à une alliance anti-mondialiste.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :