Si le sujet n’était si grave, les embrouillaminis des deux ministres de Macron, Agnès Buzyn, le ministre des Solidarités et de la Santé, et Nicole Belloubet, le ministre de la Justice, ont de quoi faire rire.

Et témoignent de la confusion extrême qui règne en maître dans les esprits des bien-pensants.

L’intelligence n’est plus en péril de mort, elle est morte !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. Bien que ce soit pour l’instant un droit purement théorique (comment implanter un embryon dans le corps d’un homme et le faire se développer ?) on ne peut pas violer la nature indéfiniment et sans risque

  2. sabinaki says:

    Cette folie est la conséquence ultime (peut-on aller plus loin dans la schizophrénie ? ) du subjectivisme.
    “Je pense et je veux être un homme alors je le suis”
    C’est à hurler d’horreur.
    Belloubet et Buzyn ne savent même plus où elles en sont.
    C’est à hurler de rire.

  3. qu’elles arrêtent les sniffs le pauvres filles, elles sont lamentables

  4. Blandine says:

    L’état civil fait force de loi dans certains cas, et dans d’autres c’est la nature. Selon quel principe ? On ne sait pas. Faut pas chercher à comprendre, il n’y a plus rien à comprendre, on est dans une dictature où il faut simplement dire oui, sous peine d’être neutralisé et persécuté.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !