paris-porte-la-chapelle

Pas moins d’une centaine de tentes sont plantées sous le pont du métro à la station La Chapelle ! Dans chacune de ces tentes s’installent trois ou quatre immigrés clandestins.

Un tel campement n’est évidemment pas spontané. Il faut y voir un coup de force facilité par des organismes comme l’association France Terre d’asile.

Mohamed Majidi, l’un des dirigeants de ce mouvement qui milite pour toujours plus d’immigration en France, déclarait à la presse : «Chaque arrivée massive de réfugiés sur l’île italienne de Lampedusa se traduira dans les semaines à venir par de nouvelles tentes plantés à la station La Chapelle, sous une portion aérienne du métro».

Une fois de plus, c’est une page du Camp des Saints de Jean Raspail qui devient terrible réalité.

L’insalubrité créée par un tel campement doit être gérée aux frais de la municipalité, donc du contribuable. Certains piliers du pont servent de “coin toilette” que les services de voirie de la mairie doivent régulièrement venir nettoyer.

L’implantation en toute illégalité d’un tel campement ne date pas d’hier. En vérité, c’est depuis juillet dernier qu’il a été constaté, sans que les autorités y mettent fin.

Ce laxisme des autorités n’a fait qu’encourager de plus en plus d’immigrés à s’ajouter à ce campement. Dimanche, une quarantaine de nouveaux campeurs ont été signalés…

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :