La Suède est, avec l’Allemagne, l’un des pays qui accepte le plus d’immigrés illégaux. Selon les chiffres officiels, chaque semaine arrivent 10.000 nouveaux demandeurs d’asile.

Une soixantaine d’immigrés sont arrivés dimanche dernier au village-vacances de Lima, au nord de Malung. Mais ils se plaignent du froid. Peut-être fallait-il y penser avant de quitter leur pays d’origine ?

Toujours est-il que ces immigrés sont de plus en plus exigeants et qu’une quinzaine d’entre eux refuse de s’installer dans les chalets qui leur ont été assignés. Ils veulent qu’on les transfère dans une ville où il fait plus chaud et où il y a des magasins ! Sinon, ils exigent qu’on les envoie en Allemagne.

En attendant, ils refusent de quitter les bus par lesquels ils ont été conduits dans ce village. La compagnie de transport a fait appel aux huissiers et à la justice afin de libérer ses véhicules.

L’Agence des Migrations, Migrationsverket, ainsi que des élus locaux, ont rétorqué que les structures d’accueil en Suède sont saturées, au point que des campements de tentes sont en cours d’installation.

Pour dissuader les immigrés de continuer à prendre la route vers la Suède, le meilleur moyen est sans doute de faire connaître les conditions de vie dans ce royaume scandinave durant l’hiver où les températures descendent sous les -30°C et où la lumière naturelle disparaît quasiment durant des mois.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :