Fritz Springmeier était un cadet de l’Académie militaire de West Point lorsqu’il prit la décision de “ne plus obéir à l’armée mais à Dieu”, raconte-t-il dans sa biographie. Cet écrivain a signé une dizaine de livres. Il s’est notamment fait connaître en dénonçant le projet de la CIA MK ULTRA de contrôle mental. Ses publications et ses conférences traitent aussi fréquemment des forces occultes.

Les liens entre la franc-maçonnerie et l’establishment politico-financier sont une évidence. Mais, dans ce livre, Fritz Springmeier évoque treize familles (Astor, Bundy, Collins, Du Pont, Freeman, Kennedy, Li, Onassis, Reynolds, Rockefeller, Rothschild, Russell et Van Duyn) qu’il nomme les “bloodlines” (lignées de sang) Illuminati. Il décrit les fortunes et l’influence de chacune de ces familles. Et les accuse d’agir pour mettre l’humanité en esclavage. A partir de ces treize familles, ce sont aussi des multitudes de fondations et organismes divers aux mains de ces familles que l’auteur de ce livre nous présente.

 

Les lignées Illuminati, Fritz Springmeier, éditions Hades, 714 pages, 38 euros

A commander en ligne ici 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Envoyer une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.