En 1993, la CIA avait mis au point des masques si réels qu’ils ne pouvaient pas être détectés dans une conversation en face à face. Imaginez les progrès réalisés au cours des 30 dernières années.

Illustration incroyable de cette capacité de duper l’entourage, Joanna Mendez, chef du service déguisement de la CIA, portait un masque durant la séance d’information avec George HW Bush à la Maison Blanche au début des années 90, avant de le retirer de façon spectaculaire pour révéler sa VRAIE identité
Jonna Mendez, qui a passé 27 ans à travailler pour la CIA, était chargée de créer des déguisements avancés pour les agents lors de missions d’infiltration
Mendez a choisi d’utiliser l’un de ses masques lors de sa rencontre avec le président George HW Bush à la Maison Blanche au début des années 1990.
Des photos de cette réunion montrent Mendez assise en face de Bush dans le bureau ovale alors qu’elle l’informe des développements du nouveau programme de déguisement de la CIA. Ni Bush ni d’autres responsables  dans la salle n’avaient idée qu’elle était déguisée, portant un masque reproduisant le visage d’une autre collaboratrice du service.
Elle a finalement arraché son masque, qui était complet avec des cheveux noirs ondulés, pour révéler sa véritable identité au président. Les photos prises lors de cette rencontre ont été classées top secret pendant des années mais au moins l’une d’entre elles est maintenant exposée au Musée international de l’espionnage à Washington DC

Bush avait auparavant été le directeur de la CIA avant de devenir le 41e président et était familier avec les déguisements. « J’étais assise sur ma chaise quand je lui parlais. J’ai dit que je portais en fait le déguisement dont nous parlions et que j’allais l’enlever et le lui montrer  », se souvient Mendez de leur rencontre. « Il s’est illuminé comme un sapin de Noël. Il était vraiment intéressé par ça. »

Joanna Mendez est ensuite devenue officier du déguisement et plus tard chef du service déguisement. Elle avait passé 27 ans à gravir les échelons de l’agence après être tombée dans le travail d’espionnage après son mariage en 1969 avec un agent de la CIA. Joanna Mendez a déclaré que son premier mari, qu’elle croyait être un officier de l’armée américaine, ne lui avait révélé sa véritable identité que trois jours avant leur mariage. Elle a rejoint son mari en Allemagne et a commencé à travailler comme secrétaire de la CIA.

Joanna Mendez passera plus tard du côté des opérations – ce qui n’était pas une mince affaire dans les années 1970, alors que c’était considéré comme un travail d’hommes – et devint officier des opérations photographiques au Bureau des services techniques, qu’elle décrivit comme étant à la CIA ce que ‘Q’ est au MI6. dans les films de James Bond.

Après la fin de son premier mariage, elle a épousé Antonio « Tony » Mendez, un collègue officier du renseignement qui a inspiré le film « Argo » de 2012 .

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

La revue 83 : Franc-maçonnerie DEUXIEME PARTIE

REVUE DISPONIBLE EN PREVENTE, ENVOI LE 13 JANVIER !

Voici la suite de ce dossier fascinant sur la franc-maçonnerie, hâtez vous pour l’avoir au plus vite ! La première partie de ce dossier en vente ici.

Cliquez ici pour obtenir la REVUE 83

%d blogueurs aiment cette page :