L’information a été donnée dans le quotidien libéral Le Figaro du 3 juillet :

« Le géant de la distribution américain Walmart a annoncé mardi le retrait de la vente de tee-shirts estampillés “Destituez 45”, en allusion à Donald Trump, après le lancement d’une campagne de boycottage des partisans du 45e président des Etats-Unis. La découverte lundi de ces tee-shirts et de layette pour bébés sur le site de vente en ligne de Walmart, avait déclenché un torrent de critiques sur Twitter. “Walmart a le droit de vendre des tee-shirts +Impeach 45+ (Destituez 45, NDLR) mais en tant que consommateurs nous avons le droit de les boycotter pour avoir fait ça. C’est la beauté du capitalisme”, avait notamment expliqué Ryan Fournier, le président de l’Organisation des étudiants pro-Trump, dans un message accompagné du mot-dièse BoycottWalmart. L’auteur avait reçu de nombreux messages de soutien. D’autres consommateurs ont toutefois souligné que Walmart proposait aussi à la vente des articles favorables au président républicain, comme des tasses ou des casquettes estampillées “Rendre à l’Amérique sa grandeur” (“Make America Great Again, MAGA), le slogan politique de M. Trump. Mardi, un porte-parole de l’enseigne a annoncé sur Twitter que les articles incriminés n’étaient plus en vente. Ils n’étaient plus non plus visibles sur son site internet. “Ces articles étaient vendus par un vendeur extérieur sur notre site marchand, et n’étaient pas vendus directement par Walmart. Nous avons supprimé ce type d’articles le temps d’un examen des conditions de vente de notre site marchand”, a-t-il expliqué. Les articles MAGA étaient eux toujours disponibles à la vente. Neil Saunders, responsable de la société de consultants GlobalData Retail, a estimé que la décision du groupe de Bentonville (Arkansas) faisait sens. “Beaucoup de magasins sont situées dans des zones considérées comme votant républicain” et la direction de Walmart doit éviter “de s’aliéner une grande partie de ses consommateurs”. Des hauts portant l’inscription “Destituez 45” sont aussi en vente sur d’autres sites marchands, comme le géant Amazon. Le numéro 1 mondial de la distribution avait provoqué un scandale en 2017 en vendant, toujours sur son site internet et via un vendeur extérieur, des tee-shirts avec les mots “Corde. Arbre. Journaliste”, en référence aux relations très tendues entre Donald Trump et les grands médias d’informations. Les articles avaient finalement été retirés de la vente. »

Fabriqué en Chine, le tee-shirt en question était mis en vente pour la somme de 16,99 $ ou 19.99 $ en fonction de la taille.  Notons que le site dissident américain saboteur365 déclare le 3 juillet que : « Cependant, je n’oublie jamais que Walmart a retiré de la vente le drapeau Confédéré de son site Web l’année dernière et l’année auparavant, ils ont aussi retiré la vente les produits de la série Duke of Hazzard (Shérif, fais-moi peur en VF) ». Amazon avait eu les mêmes déboires en 2017 en vendant des tee-shirts avec les mots « Corde. Arbre. Journaliste ». Les articles avaient finalement été retirés de la vente. La menace de boycottage n’est pas l’apanage des électeurs républicains. En février 2017, la chaîne Nordstrom avait retiré de ses magasins les vêtements et accessoires de la marque d’Ivanka Trump, la fille du président, sous la pression d’une association gauchiste.

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !