Cette mesure a été annoncée par un communiqué du ministre gabonais de l’Intérieur, Guy Bertrand Mapangou. En effet, les policiers gabonais ont  été chargés de procéder à tout moment et en toute circonstance à l’interpellation des personnes portant un voile intégral tant sur la voie publique, et dans les administrations publiques que dans les transports en commun.

Pour éviter toutes sortes de confusions, Guy Bertrand Mapangou précise que ces contrôles ne constituent en rien une entrave aux libertés fondamentales individuelles, mais entrent dans le cadre des mesures de sécurité du territoire prise par le gouvernement.

Majoritairement chrétien, le Gabon, n’est pas encore confronté aux attaques terroristes, mais les autorités pensent que des mesures de prévention sont nécessaires : « Boko Haram n’est pas implanté au Gabon mais il pourrait y avoir des infiltrations possibles de sympathisants du groupe. Il vaut mieux prévenir car les frontières sont poreuses ».

Cette mesure arrive au moment où  les pays voisins sont confrontés aux attaques terroristes de Boko Haram, et ont pris la ferme résolution d’interdire le port de la burqa et du niqab.

Notons qu’au Gabon  l’islam est essentiellement pratiqué par les communautés étrangères établies dans ce pays.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :