En 1976, sous la présidence de la République de Valéry Giscard d’Estaing, le « droit » au regroupement familial est décrété en France. Il ouvre la voie à une « immigration de peuplement ».

En 2018, l’ancien président confie au biographe Éric Roussel que cette mesure constitue le « plus grand regret » de sa présidence, déplorant avoir vu « arriver des noyaux familiaux totalement différents » de ceux que la France connaissait jusqu’alors.

De 1976 à 2018, on est passé de l’immigration à l’invasion, sans que le politicien Valéry Giscard d’Estaing, qui fut député, président du conseil régional d’Auvergne et député européen, ne se soit jamais attelé à la tâche de limiter les conséquences de son funeste acte politique. Ses regrets arrivent donc trop tard…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

13 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :