De Romulus Augustule à Jean-Paul Ier, en passant par l’Aiglon…

Philippe Delorme, historien spécialiste des dynasties royales et des grands destins signe ici un livre extrêmement original .

Au fil d’une cinquantaine de portraits, de l’Antiquité à nos jours, cet ouvrage illustre magnifiquement la précarité et la vanité des gloires humaines. Ils étaient nés pour régner !  Héritiers légitimes qui parfois ont attendu toute une vie avant de monter sur le trône, et n’ont régné que quelques heures, quelques mois, jamais plus d’une année.  » Ils croyaient survivre dans toutes les mémoires, mais l’Histoire les a vite effacés. Aussitôt montés, ils sont tombés. »

Une grande variété de destins, de personnages pour la plupart inconnus du grand public subtilement remis dans le contexte historique :  » Jean Ier le Posthume au temps des Rois Maudits, emporté tout jeune. D’autres -dès l’enfance ! -, comme Édouard V d’Angleterre, ont été victimes d’usurpateurs. Des révolutions en ont détrôné certains, à peine installés sur leur trône bancal : Romulus Augustule -le dernier César-, l’Aiglon, Louis XIX -fils de Charles X-, Louis II de Hollande… D’autres encore ont été emportés par la maladie ou tués au combat, à l’orée de ce qui aurait dû être un règne glorieux. Et que dire des aventuriers qui ont rêvé d’une couronne, l’ont décrochée quelquefois, pour la perdre aussitôt : Boris d’Andorre, le roi de Tanna, l’empereur du Sahara ? » Et comme les papes ont rang de roi, il nous parle aussi de Jean-Paul 1er et de son pontificat de 33 jours.

Une livre passionnant, un regret cependant en refermant le livre, qu’une bibliographie ne soit pas proposée au lecteur en fin d’ouvrage. Ne pas attirer l’attention sur l’illustration si appropriée de la couverture serait un oubli fâcheux.

C’est en conteur que Philippe Delorme évoque ces personnages ; des récits vivants, des anecdotes finement évoquées , qui passionneront les amateurs d’histoire, ainsi que de jeunes lecteurs.

Les rois éphémères de Philippe Delorme, éditions du Cerf, 296 pages, 20€

A commander sur Livres en Famille

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :