Le R.P. Dom Louis David, moine bénédictin de l’abbaye de Ligugé, a publié en 1906 cet opuscule que les éditions Saint-Rémi ont la bonne idée de rééditer.

Le 17 juillet 1794, sur la place du Trône renversé (aujourd’hui place de la Nation), au pied de l’échafaud, seize carmélites, certaines très jeunes, toutes vêtues de leur cape blanche ont quitté la charrette qui les conduisait à leur martyre. Sur le trajet fatal, elles avaient prié et chanté des cantiques, offrant une magnifique leçon de foi à leurs bourreaux révolutionnaires.

Ce livre raconte leur vie héroïque et leur mort sublime. Toute une communauté religieuse se préparant au sanglant sacrifice, durant plus deux années, dans une radieuse sérénité, s’offrant en holocauste d’expiation pour la patrie, de salut pour la religion.

C’est cette extraordinaire fidélité au Christ, jusque dans le martyre, que l’Eglise catholique a voulu présenter à l’admiration du monde chrétien en les béatifiant le 27 mai 1906, alors même que la France venait de replonger dans le fanatisme anti-chrétien avec ses lois de 1905.

Les seize carmélites de Compiègne, R.P. Dom Louis David, éditions Saint-Rémi, 154 pages, 13 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :