Jean-Joël est historien, spécialiste de la Révolution française et du Premier empire. Gérard Guicheteau est journaliste.

Ensemble, ces deux auteurs signent un essai historique et politique qui part d’un constat : jamais, dans ce pays, on a autant parlé de la République et des valeurs républicaines.

Or, la République française est née dans les tourments et les atrocités de la guerre civile et son épisode paroxystique s’appelle la Terreur. Ainsi, la Ière République apparaît dès sa naissance comme un régime d’exception, lié à la guerre et compromis par la dictature de la Terreur.

Ce livre traite de cas d’espèce, en partant du déclaré grand ordonnateur, Robespierre, puis de deux de ses compères au Comité de salut public, Barère et Couthon. Ensuite, l’ouvrage montre cette République en action, avec ses représentants en mission et ses exécutants militaires en Vendée, à Nantes, à Lyon et ses environs, dans le Midi provençal, à Marseille, à Toulon… L’ouvrage focalise son attention sur les super-prédateurs, ces tyrannosaures qui ont joué des circonstances exceptionnelles pour satisfaire leur appétit de sang et de chair fraiche.

La boucherie horrible se fit au nom de la Raison et des Lumières. C’était bien la première fois qu’on assassinait pour des causes nouvelles comme la liberté et les droits de l’homme… Cette abstraction qu’est le peuple allait servir de justification aux massacres et au génocide vendéen. L’extermination devenait un modèle républicain.

Les tyrannosaures de la République, Jean-Joël Brégeon et Gérard Guicheteau, éditions du Rocher, 194 pages, 18 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :