Vos enfants ne respectent pas la minute de silence, on vous supprime les allocations familiales.

Une employée municipale ne respecte pas la minute de silence, elle se voit suspendue.

Vous ne vous sentez pas Charlie et vous le dîtes, le parquet vous poursuit pour apologie du terrorisme.

Depuis quand les allocations familiales sont-elles conditionnées à l’adhésion d’une opinion promue par l’Etat ?

Depuis quand un contrat de travail est-t-il conditionné à l’adhésion d’une opinion promue par l’Etat ?

Comprenons bien que nous avons franchi un pas de plus dans la dictature : il n’est plus question dorénavant de nous empêcher de parler, sous prétexte d’encadrer la liberté d’expression, il est maintenant obligatoire de poser certains actes – comme cette minute de silence – sous peine de devenir un repris de justice.

Le nouveau concept juridique est celui « d’adhésion aux valeurs de la république ». Il ne suffit plus de vivre honnêtement, de payer les impôts et de respecter la loi, non, dorénavant il faut adhérer à ces « valeurs ». Qu’on se le dise, et n’oublions pas que la république est né dans la dictature, dans le sang et dans la haine de la religion.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Colloque sur Saint Joseph

Plus de 9h de conférences pour seulement 5.00 € ! Pourquoi s’en priver ?

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :