jo_drapeauLancement des Olympiades de Rio, vendredi 5 août 2016, à la pointe de la subversion mondialiste qui, sous couvert d’humanisme et de philanthropie, veut éradiquer les structures nationales et anéantir les peuples dans un effrayant cocktail ethnique.

Pour la première fois, une équipe de réfugiés, la Nationale des réfugiés, sera de la partie. Le nom en lui-même est déjà tout un programme de propagande : les 10 athlètes de nationalité différente, Syriens, Soudanais, Congolais, Éthiopiens, qui ont tous fui ou quitté leur pays d’origine, composent une équipe prénommée, en toute contradiction, “Nationale” ! Pour bien insuffler dans les esprits que le monde est devenu la Nation suprême, la “maison commune”, collective, nationale, de l’humanité nouvelle en cours de création…

Le pape François, toujours en première ligne pour défendre cette idéologie multi-culturelle et multi-ethnique, moderne rédemption de l’humanité, a tenu à adresser des vœux très spéciaux à cette équipe “nationale” d’une genre nouveau :

“Que votre courage et votre force que vous portez puisse être un cri pour la paix et la fraternité, qu’à travers vous l’humanité puisse comprendre que la paix est possible, qu’avec elle tout peut se gagner alors qu’avec la guerre on peut tout perdre.”  

Francesca de Villasmundo

http://www.news.va/fr/news/francois-a-lequipe-de-refugies-aux-jo-un-cri-pour

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Un livre magnifique : Du mépris de la mort

Textes sur la mort, la sépulture et le deuil.

DU MEPRIS DE LA MORT – Textes de Démétrios Kydonès, saints Augustin, Thomas d’Aquin et Grégoire de Nysse sur la mort, la sépulture et le deuil présentés par l’Abbé Olivier Rioult aux éditions saint-Agobard.

 

%d blogueurs aiment cette page :