Mgr Henri Delassus (1836-1921), théologien de renom, fut nommé prélat de la maison du Pape en 1904, puis protonotaire apostolique en 1911. Auteur de plus d’une douzaine de livres, son œuvre est contre-révolutionnaire, antilibérale, antimaçonnique et préfigure l’antimondialisme. Son ouvrage le plus célèbre reste La conjuration antichrétienne, somme indispensable pour comprendre le combat entre le catholicisme et la République universelle.

Les éditions du Verbe Haut viennent de rééditer un autre livre de Mgr Delassus qu’il faut absolument recommander : L’esprit familial dans la maison, la cité et dans l’Etat. Son thème est extrêmement actuel et cette réédition vient à point nommé pour répondre aux folies de notre temps désormais relayées jusqu’au sommet d’un clergé dévoyé par la subversion post-conciliaire.

Cet ouvrage livre un constat clair : la famille est d’essence divine et les idées antichrétiennes la détruisent pour la faire passer à ce que Mgr Delassus appelle la famille instable. Mgr Delassus souligne qu’il y a du châtiment en ce que nous souffrons. Mais Mgr Delassus rappelle aussi la mission particulière qui incombe à la France. Lorsque la France redeviendra véritablement catholique, fidèle à sa mission, la révolution aura cessé d’être et la rénovation commencera.

L’esprit familial, Mgr Delassus, préface de Sylvain Durain, éditions du Verbe Haut, 220 pages, 16 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :