Ci-dessous le drapeau de la république de Donetsk (Est-Ukraine pro-russe)  sous lequel combattent les défenseurs du Donbass.

 

Drapeau de la république de Donetsk aujourd’hui, représentant la Sainte Face.

Ce fier étendard est symbolique de la Troisième Jérusalem; selon la tradition russe, c’est la Russie qui a relevé l’héritage chrétien de l’Empire Romain d’Orient, disparu après la prise de Constantinople par les Musulmans ottomans en 1453. La photo ci-dessous prise à Marseille en 1916, juste avant le début de la Révolution d’Octobre de 1917 manifeste éloquemment la Russie que veulent relever les responsables de Donetsk, plus étrangère encore au régime soviétique que celui du Kremlin de Vladimir Poutine qui doit ménager dans son pays les nostalgiques du communisme, même si la religion orthodoxe y est quasiment la religion officielle.

 

Soldats russes en 1916 à Marseille! Juste avant le début de la Révolution d’Octobre en 1917

Le 30 juillet dernier, le chef de la défense du Donbass, Igor Strelkov, а interdit à ses soldats de jurer et de se masquer le visage en leur adressant le message suivant: «Nous nous disons une armée orthodoxe et nous sommes fiers de ne pas servir le veau d’or mais Notre Seigneur Jésus-Christ et notre peuple. Sur nos étendards figure le visage du Sauveur. Le recours aux jurons est un blasphème contre le Seigneur et la Mère de Dieu, que nous servons et qui nous protègent dans la bataille.»

Ce drapeau s’oppose donc frontalement à l’image que l’Occident s’efforce de masquer, d’une Ukraine aux référents nazis. Il s’affiche comme l’héritier traditionnel de la Rous de Kiev et des tsars d’avant Pierre le Grand qui avait occidentalisé les emblèmes de la Russie.

 

Photo de l’armée ukrainienne en marche vers le Donbass, avec la croix gammée et le drapeau national

Avant même sa création par référendum, la république de Donetsk avait manifesté son indépendance vis-à-vis du Kremlin en rejetant les consignes de Vladimir Poutine qui lui avait demandé de repousser ce référendum. Moscou n’en est pas tenu quitte pour autant par les puissances occidentales qui soutiennent Kiev en lui fournissant de l’armement, au lieu de promouvoir le dialogue et la paix dans cette guerre fratricide qui atteint directement les intérêts européens, en raison de l’effet boomerang des sanctions imposées à la Russie tenue pour responsable de cette guerre de sécession.

Par la volonté de l’Occident, les bombardements n’ont pas fini de pleuvoir sur le Donbass, l’armée ukrainienne ne respectant même pas les hôpitaux, ni même les églises dans lesquelles les habitants cherchent un ultime refuge. La démographie de la Russie, malade des avortements promus par le régime soviétique, continue de recevoir les réfugiés ukrainiens qui fuient leur pays. Moscou a promis la nationalité russe aux étrangers qui en feraient la demande, à condition qu’ils parlent le russe et renoncent à leur ancienne nationalité. Les demandent affluent par milliers. L’Ukraine exsangue financièrement est en train de se vider d’une partie de sa population, sans chercher à la retenir, mais au contraire en la poussant à fuir. Le régime de Porochenko, sous tutelle américaine, est le pire que ce pays ait connu et pourtant, depuis qu’il a retrouvé son indépendance à la chute de l’Empire soviétique, les gouvernements ont tous été plus corrompus les uns que les autres.

Alors que depuis que les Kurdes sont en difficulté en Irak, l’aide humanitaire afflue de l’Occident, assortie d’envois d’armement, en Ukraine l’Occident s’élève contre l’aide humanitaire que la Russie envoie de concert avec  la Croix rouge internationale, aux habitants de l’Est victimes des pilonnages.

Les stocks d’armement ne manquent pas dans une Europe qui a délégué sa propre défense à une puissance étrangère séparée de son territoire par un océan. De quoi alimenter par l’entremise de soldats étrangers (Ukrainiens, Kurdes et djihadistes) des foyers de guerre à ses portes, prêts à s’étendre.

Emilie Defresne

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

32 % 27 445 € manquants

12555 € récoltés / 40 000 € nécessaires – depuis le 15/10/2021
Compteur mis à jour le 03/12/2021

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Derrière ces fermetures arbitraires, il y a l’influence d’une commission gouvernementale dont nous parlerons plus tard.

Mais rien ne nous fera taire. Seulement, pour aller toucher nos compatriotes et faire connaitre MPI, il nous faut des moyens supplémentaires.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Les plus de 1200 vidéos seront bientôt disponibles sous peu sur une autre plateforme.

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :