rapport-CAR-etat-islamique

Conflict Armament Research a publié une étude financée par l’Union Européenne concernant les importations par l’Etat Islamique des ingrédients nécessaires à la fabrication de ce qui est appelé des engins explosifs improvisés dans le jargon des spécialistes.

Ce rapport de 106 pages rédigé par les experts de cet organisme basé à Londres établit que ces ingrédients utilisés pour fabriquer des bombes ne sont soumis à aucun embargo.

51 sociétés, établies dans 20 pays, fournissent à l’Etat Islamique les composants chimiques, équipements électroniques, détonateurs, cordons, câbles et téléphones mobiles qui vont permettre aux djihadistes de confectionner des bombes avec déclenchement à distance.

Ces 51 sociétés se situent notamment en Turquie, en Inde, au Japon, en Chine, aux Etats-Unis et en Europe.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :