Des engins blindés de l’Armée américaine ont été transportés par train, le 14 janvier à l’aube, à destination de la zone de manœuvres d’Adazi (près de la frontière estonienne), via Riga. Ce convoi comprenait, entre autres, 25 véhicules blindés de transport de troupe du type “Stryker” ainsi que des Humvees et d’autres véhicules. Il ne s’agit là que l’un des nombreux convois acheminés en Europe de l’Est depuis avril 2014 dans le cadre de l’opération de l’Otan “Atlantic”, qui vise à “démontrer l’engagement des Etats-Unis en faveur de la paix collective aux côtés de l’Otan et d’une paix et d’une stabilités durables dans la région, face aux agissements illégaux de la Russie en Ukraine“.​

Moscou réagit aux activités de l’Otan aux frontières de la Russie

La Russie projette de déployer des troupes à ses régions occidentales. Comme l’a annoncé le ministre de la Défense russe Sergej Schojgu, la Russie a l’intention de déployer trois nouvelles divisions le long de ses frontières occidentales. Les activités de l’Otan à proximité de la Russie auraient décidé le Kremlin à renforcer les frontières russes. Ces dernières années l’Otan a déployé des armes lourdes en Lettonie, Lituanie et Estonie. Ses forces armées continuent de procéder à des manœuvres près des frontières russes. Et en Roumanie, les Etats-Unis ont installé un système de défense anti-missiles. La nouvelle stratégie de défense nationale de la Fédération de Russie considère que « l’augmentation du potentiel militaire » de l’Otan près de ses frontières constitue une menace immédiate pour la sécurité du pays. « La Russie doit augmenter le nombre de ses forces armées. La solution la plus simple serait de transformer les brigades en divisions », a souligné Alexander Chramtschichin, vice-président de l’Institut d’analyse politique et militaire russe. Selon lui, « l’alliance militaire ne va aller en reculant – c’est avec les mêmes méthodes utilisées ces deux dernières années que les instances dirigeantes de l’Otan réagiront aux opérations menées par Moscou », a ajouté l’expert.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs , ,
23 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :