« La situation, mes chers amis, est que l’on veut nous prendre notre pays. Pas d’un trait de plume, comme il y a cent ans à Trianon. Ce que l’on veut maintenant, c’est qu’en l’espace de quelques décennies nous le remettions à d’autres, à des étrangers venus d’autres parties du monde, qui ne parlent pas notre langue, qui ne respectent ni notre culture, ni nos lois, ni notre mode de vie. […]

 

« La Hongrie est notre patrie, elle est notre vie, nous n’en avons pas d’autre, et c’est pourquoi nous lutterons jusqu’au bout pour elle et ne nous rendrons jamais. Nous savons qu’au bout du compte ce sont eux qui se trouveront face à nos candidats dans chaque circonscription. Leur mission est d’arriver au pouvoir pour mettre leur grand plan à exécution. Le grand plan consiste à briser la Hongrie qui se trouve en travers du chemin des migrants et à installer en quelques années d’abord quelques milliers, puis des dizaines et des dizaines de milliers de migrants dans le pays. Si nous laissons faire, sur les deux décennies à venir, des dizaines de millions de migrants prendront la route de l’Europe à partir de l’Afrique et du Proche-Orient.

« Bruxelles ne protège pas l’Europe, car Bruxelles souhaite soutenir et organiser la migration au lieu de l’arrêter. Bruxelles veut diluer, changer la population de l’Europe, en sacrifiant notre culture, notre mode de vie et tout ce qui nous distingue en tant qu’Européens des autres peuples du monde.

« Les nations et les peuples de l’Europe occidentale perdent petit à petit, pas à pas, leurs quartiers et leurs villes. Il est de fait que ceux qui n’arrêtent pas la migration à leurs frontières sont perdus. Ils se feront absorber lentement, mais sûrement. […] Les jeunes d’Europe occidentale connaîtront encore le jour où ils se retrouveront en minorité dans leur propre pays et perdront le seul endroit du monde où ils pouvaient se sentir chez eux.

« Nous devons lutter contre un réseau international structuré en empire. Contre des médias entretenus par des groupes étrangers et des oligarques de l’intérieur, contre des activistes professionnels stipendiés, contre des fauteurs de troubles organisateurs de manifestations, contre le réseau des ONG financées par les spéculateurs internationaux, englobé et incarné dans la personne de George Soros.

« Nous avons affaire à un adversaire qui est différent de nous. Il n’agit pas ouvertement, mais caché, il n’est pas droit, mais tortueux, il n’est pas honnête, mais sournois, il n’est pas national, mais international, il ne croit pas dans le travail, mais spécule avec l’argent, il n’a pas de patrie, parce qu’il croit que le monde entier est à lui. »

Viktor Orbán

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 commentaires

  1. LANKOU RU says:

    Le JT de la TV du pouvoir (la 2) hier soir a balancé un reportage diffamant à l’égard de V. ORBAN ; Tout a été dit pour le décrédibiliser aux yeux des Français .En fait c’est dû à la politique anti migrants de ce grand homme que la presse de macron s’acharne à accuser .
    Idem pour l’affaire “skripal” montée par le trio vampire (FR/USA/GB et autre soros ) pour dégélitimiser la RUSSIE . Attention les “RUSSES” montent (enfin) aux créneaux contre londres .

  2. Alexandre Sanguedolce says:

    Il sera réélue dimanche probablement . Il a tout compris .

  3. georges MESURET says:

    Serait-ce le début de la fin ? Enclenché par les mondialistes, les pros du nouvel ordre mondial, c’est l’affaire d’une décennie. Les hommes vont être manipulés, pour les soumettre à cette nouvelle mentalité. Les valeurs nationales, patriotiques disparaîtront. Ceux qui ne voudront pas suivre, seront rejetés comme des lépreux. Ceux qui ne se plieront pas, ne pourront ni vendre ni acheter. Celui qui croit aujourd’hui que ses biens sont à lui, demain, ils lui seront peut-être enlevés. Ne vous méprenez pas, la chute risque d’être dure.

    • Montivert says:

      Ce qu’on connu en 1962 les Européens d’Algérie grâce à l’abominable trahison de De Gaulle, pourrait bien devenir réalité cette fois-ci en Métropole. Et là, il ne restera plus que le cercueil pour partir, la valise ne servira de rien.

  4. Petra says:

    Orban connaît l’âme de son pays et veut la transmettre aux générations futures . Autrefois la France avait une âme que les poètes, les chanteurs exprimaient ; elle ne procédait pas que de la religion puisque certains ont été communistes . On s’en imprégnait en particulier dans les cours de français ,à l’école laïque je précise, en préparant de longs commentaires de textes . Cette âme a disparu au cours de quelques décennies, aussi les jeunes connaissent une France sans âme , alors qu’elle en acquière une autre de toute autre nature , qu’est ce que ça peut faire ? ils me disent : la civilisation change,c’est tout ! il faut s ‘adapter ! Des gens de ma génération, amis catholiques me disent : mais qu’est ce que ça peut faire ? Nous on a Jésus ! OK ! mais est ce que nos petits enfants auront Jésus au train où vont les choses ? ça me rassure de voir que même des jeunes partagent nos points de vue ; Mais ne comptent-ils pas gagner ceux qui détricotent l’âme de la France en misant sur , d’abord la disparition des vieux , puis l’épuisement des autres ? Ou bien l’Esprit Saint va-t-il frapper fort pour éveiller la conscience des gens ? Je suis bien perplexe pour mes petits enfants ! Je crains fort que cela finisse comme Georges le dit plus haut
    Je fais semblant de ne plus m’intéresser qu’aux choses de tous les jours : celles dont on “profite” !.

  5. François says:

    N’oublions pas la prophétie de Malraux: “Le vingt-et-unième siècle sera religieux ou ne sera pas”
    Nous devons choisir entre la Vie qui nous est donnée par Dieu et la Mort que nous apporte chaque jour l’imigration.
    “Aux armes, Citoyens!”

  6. Soupape says:

    Cette lettre de Viktor Orban … aux “européens” de l’ouest … est revigorante !

    Marina Lapeine … aurait du l’écrire, ou en faire un discours … et on aurait cru en elle.

    Au lieu de cela, elle s’est chargée de faire semblant … et de ne jamais réussir.

    Ne pourrait-on trouver, en France, … un homme neuf …
    pour nous lire, …le soir à la veillée, … du Viktor Orban ?

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

1500 récoltés 33.500 € manquants

1500 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.500 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !