Nuit de tension et de violences dans le quartier du Moi de Turin où se trouve l’ex-village olympique occupé par les clandestins que la bien-pensance appelle « migrants » ou « réfugiés ».

Vers 23 heures, deux petites bombes artisanales faite de cartons et de poudre, lancées par des individus non encore identifiés, ont explosées. Presque 300 clandestins d’origine africaine sont descendus dans la rue, ont renversé les poubelles, ont déraciné des panneaux de signalisation et lancé des cailloux et des bouteilles au cri de « Italiens de merde ! » , « Italiens racistes », « Venez nous tirer dessus »...

Ce matin la tension est toujours palpable et les violences continuent. Parmi les résidents Italiens règne la peur : « Jusqu’à hier, nous étions surtout fatigués de cette situation d’illégalité diffuse. Maintenant nous avons vraiment peur. » La Stampa, quotidien italien basé à Turin, rapporte que les migrants sont retournés dans la rue pour jeter des poubelles et d’autres objets contre certaines personnes qui, terrorisées, se sont cachées dans des magasins qui ont été obligés de fermer.

Cette zone de la ville de Turin est depuis longtemps le règne des clandestins. Cet ex-village olympique est devenu aussi une centrale du trafic de drogue. Une jungle sauvage… Les Italiens qui y résident encore supportent de plus en plus mal cette situation dangereuse, l’occupation illégale des maisons, les paraboles sur les toits.

Cette nuit la police n’a pas pu y rentrer pour ramener le calme, bloquée par cette foule de Ghanéens, de Nigérians, de Camerounais en colère. Air de guerre raciale dans des quartiers italiens devenus des zones de non-droit !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

10 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :