bonny-award-lgbt

Çavaria est une association LGBT gantoise. Le 17 Janvier 2015, ce lobby homosexuel organisait sa remise de récompenses, des “awards” LGBT, lors d’un grand show médiatique.

En Flandre, l’événement bénéficie d’une certaine notoriété grâce à la complicité de quelques vedettes de la télé. L’événement peut aussi compter sur le soutien de différents “partenaires” et sponsors, dont la Loterie Nationale.

Cavaria-lgbt-awards

L’année dernière, Conchita Wurst, le travesti barbu qui a gagné le concours Eurovision de la chanson, avait été l’un des heureux lauréats. 

Cette année, parmi les lauréats, il y avait pour la première fois… un évêque de l’Eglise catholique ! Mgr Johan Bonny est devenu la coqueluche des organisations LGBT pour sa déclaration publique en faveur d’une reconnaissance de l’homosexualité par l’Église.

L’évêque d’Anvers avait écrit une lettre ouverte à l’occasion du Synode sur «les défis pastoraux de la famille dans le contexte de l’évangélisation», dans laquelle il plaide pour l’acceptation de l’homosexualité.

L’Intergroupe du Parlement européen sur les droits des LGBT est également lauréat de ces “awards” LGBT en raison de sa feuille de route contre l’homophobie et la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre (rapport Lunacek).

Cet inter-groupe au Parlement européen regroupe plus de 150 eurodéputés et se voit récompensé notamment pour le rapport Lunacek et le lobbying pro-LGBT dans le cadre des institutions européennes.

Autres récompensés : les signataires de la résolution au parlement flamand sur l’acceptation sociale des transgenres: Piet De Bruyn (N-VA), Johan (CD&V), Jan Roegiers (Parti socialiste flamand), Elisabeth Meuleman (Vert), Boudewijn Bouckaert (LDD) et Annick knight (Open VLD, maintenant N-VA).

Le spectacle de remise des prix était présenté dans la salle gantoise Vooruit par Nathalie Delporte (JOE fm) et Sven Pichal (VRT).

Un prix qui embarrasse Mgr Bonny en pleine ascension

Mgr Bonny n’est pas venu chercher son prix. Il avait même fait savoir à l’association LGBT qu’il préférait ne pas être lauréat.

Une marche arrière ? Pas le moins du monde. Mgr Bonny a estimé que son engagement ne méritait pas d’être récompensé car cela relève simplement “de ce qui est de sa mission et de sa responsabilité“.

Si cette récompense LGBT embarrasse quelque peu Mgr Bonny qui a publié un communiqué dans lequel il déclare vouloir “préserver son indépendance”, c’est avant tout parce qu’il ne faudrait pas que cela vienne perturber l’obtention de la véritable récompense qu’il espère et que lui promettent tous les médias : devenir le prochain primat de Belgique en succédant à Mgr Léonard.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

L'UDT du Pays Réel organisée par CIVITAS
se déroule du 17 au 19 juillet
au Puy-en-Velay (43)
Réservez votre place ! Venez en famille !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

L’UDT du Pays Réel organisée par CIVITAS
se déroule du 17 au 19 juillet
au Puy-en-Velay (43)


Réservez votre place ! Venez en famille !

%d blogueurs aiment cette page :