Le 30 octobre prochain, une « église » dédiée à Satan sera inaugurée dans la ville de Old Spring Town, dans l’État américain du Texas. Cet évènement aura lieu juste un jour avant la célébration anticatholique du Halloween. Les voisins se sentent consternés.

Michael Ford, un des principaux fondateurs de cette soi-disant « grande église de Lucifer » a déclaré à la presse locale que « Satan est un guide de lumière et de spiritualité ». « Mon église fait partie d’un groupement qui professe le culte à Lucifer dans plusieurs endroits des États-Unis, a-t-il ajouté ».

Voici un peu ce que les « fidèles » de ce groupement professent : « Nous cherchons à travailler tout le temps avec la lumière et l’obscurité. Nous refusons de penser que quelque chose soit négatif ou substantiellement mauvais. Nous n’adorons pas Satan, Lucifer ou n’importe qui d’autre. Chaque personne est reconnue comme le dieu ou la déesse de sa propre existence ».

Et bien évidemment, cela ne pouvait pas manquer : cette « église » soutien l’homosexualité et ils refusent la conception traditionnelle de famille, c’est-à-dire, le mariage entre un homme et une femme. Mais pour eux, cette vision est complètement démodée.

Toujours est-il, cette ignoble inauguration aura lieu juste trois mois après qu’un autre groupement, « le Temple satanique de Detroit », situé dans le Michigan, ait fait publiquement la présentation d’une sculpture dédiée aussi au diable.

Décidément, les lois américaines sont si « tolérantes » envers tout le monde que, véritablement, n’importe qui peut inventer sa propre religion, au détriment des autres. Mais n’oublions pas que ces lois prêchent une fausse liberté religieuse. Celle-ci est le fruit de la démocratie moderne. Elle a ses origines dans les cloaques de la révolution française.

Et malheureusement, cette même  liberté religieuse, a été proposée et défendue au Concile Vatican II. Ne reconnaît-on pas les arbres à ses fruits ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :