Libre réponse à Michel Onfray : NON, le Christ n'est pas un mythe

Conférencier, mathématicien, diplômé de philosophie et de théologie, auteur d’un ouvrage d’apologétique ( Soyez rationnel, devenez catholique ), Matthieu Lavagna répond à Michel Onfray, alignant posément, calmement, mais non sans vigueur intellectuelle, les arguments en faveur de la vérité historique. Son travail est clair, méthodique, convaincant. Il lui a fallu beaucoup de patience pour récuser une à une les accusations outrancières, caricaturales, falsificatrices, parfois délirantes, de Michel Onfray.

Reprenant une thèse déjà exposée dans son Traité d’athéologie (2005), puis dans Décadence, vie et mort du judéo-christianisme (2017) et dans Anima (2023), Michel Onfray a récidivé avec Théorie de Jésus, biographie d’une idée, ouvrage paru en novembre 2023. Son obsession : prétendre que le personnage historique de Jésus de Nazareth n’a jamais existé. Ce ne serait qu’un être fictif, symbolique, fantasmé, mythologique.

Il est à noter qu’il existe une véritable différence entre ce que dit publiquement Michel Onfray et ce qu’il écrit. Lorsqu’il s’exprime sur un plateau de télévision ou lors d’une conférence, il est généralement relativement mesuré dans ses propos. Tandis que le contenu de ses livres agresse le christianisme avec une virulence d’une extrême violence.

Indépendamment des sources chrétiennes (particulièrement l’Evangile d’un exceptionnel témoin oculaire, Saint Jean), Matthieu Lavagna montre naturellement que l’existence de Jésus se trouve attestée par plusieurs sources extérieures au christianisme extrêmement fiables : Tacite, ancien gouverneur de la province d’Asie, Pline le Jeune, proconsul de Bithynie, Suétone, chef du bureau des correspondances de l’empereur Hadrien, Flavius Josèphe, écrivain juif romanisé, le philosophe Celse, notoirement ennemi du christianisme, etc. L’historien athée Bart Ehrman remarque qu’il existe au moins 15 sources historiques différentes attestant de la crucifixion du Christ. Au total, nous avons 42 sources datant de moins de 150 ans après la mort de Jésus mentionnant son existence. En comparaison, il existe seulement 5 sources rapportant les opérations militaires de Jules César.

Quant aux Evangiles, les spécialistes s’accordent à les dater entre l’an 50 et 90, soit à peine quelques dizaines d’années après la mort de Jésus. En comparaison, nos meilleures sources sur la vie d’Alexandre le Grand ont été rédigées 400 ans après sa mort. Pourtant, aucun historien n’affirme qu’il ne sert à rien de lire les sources sur Alexandre le Grand comme des textes d’historiens.

Matthieu Lavagna souligne aussi que la thèse mythiste pose un autre problème d’ordre plus général : qui, parmi les Apôtres, aurait accepté de mourir pour un personnage inexistant ?

Bien entendu, Matthieu Lavagna réfute également toutes les accusations de Michel Onfray contre le christianisme. Rappelons que Michel Onfray accuse Jésus – mythique, selon lui – d’être le précurseur d’Adolf Hitler quand il chasse à coups de fouet les marchands du Temple ! Onfray va jusqu’à affirmer que la croyance religieuse relève de la “pathologie mentale”, sans pour autant être d’ailleurs capable d’esquisser la moindre argumentation philosophique contre l’existence de Dieu.

Ce livre de Matthieu Lavagna vient donc bien à point pour répliquer aux ânes qui suivent Michel Onfray dans ses élucubrations antichrétiennes.

Libre réponse à Michel Onfray, Matthieu Lavagna, éditions Artège, 258 pages, 18,90 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Abonnez-vous à CARITAS !

Ça y est, le numéro 1 de la tout nouvelle revue Caritas est en vente sur MCP.

Militez,

En achetant le n°1 de CARITAS : Lutter contre la haine anticatholique

En s’abonnant à cette nouvelle revue : la revue CARITAS !