La dernière idée russe pour combattre le phénomène de la « radicalisation » dans les prisons ? Des aumôniers orthodoxes spécialement formés pour exercer leur ministère en milieu carcéral.

En effet, après s’être concerté avec l’Office fédéral d’exécution des peines, le patriarche de Moscou Cyrille a décidé que l’Eglise orthodoxe russe élaborerait un programme d’enseignement pour les prêtres prêchant dans les lieux de détention afin de prévenir l’extrémisme et le recrutement pour des mouvements terroristes parmi les condamnés. Plus concrètement, l’Eglise russe, qui possède déjà un Département synodal pour l’aumônerie des prisons, compte ouvrir un séminaire dans lequel les prêtres seront préparés à accomplir leur apostolat dans l’environnement très particulier des prisons.

prison-500x434

Plus largement, on assiste ces dernières années à une implication de plus en grande de l’Eglise orthodoxe russe dans la vie sociale du pays. Ainsi, en rupture avec le passé communiste et athée de la Russie, les aumôniers sont aujourd’hui bien présents dans les forces armées, ce qui, aux dires du ministre de la défense Sergueï Choïgou, a élevé sensiblement le niveau de moralité des troupes. Maintenant, c’est dans le milieu pénitentiaire que s’ouvre un nouveau et immense champ d’apostolat pour l’Eglise orthodoxe. Rappelons encore que depuis 1990, c’est au rythme de 1000 par an, soit presque trois par jour, que s’ouvrent les églises en Russie.

Baudouin Lefranc

baudouin_lefranc@aol.com

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :