En défense de l’immunité de Jean-Marie Le Pen, l’euro-député Marie-Christine Arnautu dénonce des persécutions politiques.

Mais alors qu’elle intervenait en séance plénière au Parlement européen de Strasbourg pour protester contre la levée de l’immunité de Jean-Marie Le Pen,Marie-Christine Arnautu s’est fait couper la parole.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

3 commentaires

  1. Et la traitre marine ,,que pense t elle du frexit ??

  2. Pierre Gouverneur says:

    Aucun élu ne devrait bénéficier d’immunité.

  3. daflon says:

    Ces raclures mondialistes coupent la voix des representants du peuple. Ecoeurant, comment pourrait on être favorable à une telle europe, celle de la dictature.