Eric Dupond-Moretti, actuel ministre de la Justice “n’aime pas la transparence”, avait-il déclaré. On comprend mieux pourquoi à la lecture du détail du patrimoine de ce donneur de leçon sociale qui n’a vraiment rien d’un prolétaire.

Il est en effet l’un des ministres les plus riches du gouvernement comme en atteste le détail du patrimoine exposé par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

Selon le document de la HATVP, le garde des Sceaux possède une maison de 300 mètres carrés à Nice, acquise pour 1,55 million d’euros en 2018, un appartement de 200m2 à Paris, acheté 1,8 million d’euros en 2010, et qui vaut désormais 2,8 millions d’euros, la moitié des parts d’un autre appartement de 107 m2 dans la capitale, achetées 587 000 euros en 2019, ainsi que 50% d’un pied-à-terre de 40m2 en Italie (acheté en indivision) et une maison dans les Hauts-de-France.

Eric Dupond-Moretti possède également une voiture Bentley estimée à 83 000 euros, une moto Harley-Davidson d’une valeur de 24 000 euros, et un bateau, acheté d’occasion pour un peu moins de 30 000 euros en 2014. Ajoutons quelques “babioles” comme une montre Rolex Daytona, estimée à 13 000 euros et une montre suisse F.P. Journe, d’une valeur de 25 000 euros.

Dupond-Moretti possède aussi environ 470 000 euros d’avoirs bancaires et dispose de la pleine propriété de son cabinet, dont la valeur est proche de 1,5 million d’euros.

Cet étalage ne doit pas nous rendre jaloux. Mais il nous confirme que cet homme ne peut comprendre la détresse sociale que vivent en ce moment de très nombreux Français.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :