Inde – Un projet de loi prévoit d’interdire le Bitcoin et les cryptomonnaies et de considérer ses détenteurs comme des criminels. L’annonce a provoqué une importante baisse du cours de la devise numérique. Après une envolée au delà des 60.000 dollars, le Bitcoin s’est replié en dessous des 55.000 dollars au cours des dernières heures.

L’agence Reuters cite des informations provenant d’un “haut fonctionnaire du gouvernement” indien. Le projet de loi prévoit d’interdire la possession, l’émission, l’exploitation minière, le commerce et le transfert de crypto-actifs dans toute le pays.

Si le projet de loi est approuvé, les citoyens indiens disposeront d’un délai de six mois pour liquider toutes leurs devises numériques.

Ce projet de loi s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme gouvernemental indien visant à mettre en place une monnaie numérique de banque centrale. Le gouvernement indien veut donc éliminer la concurrence du Bitcoin et des autres cryptodevises non régulées par une autorité centrale (Etat ou Banque).

Selon Reuters, le projet de loi devrait être adopté sans difficulté par le Parlement puisque le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi y dispose d’une large majorité.

L’Inde n’est pas le premier gouvernement à s’en prendre au secteur des cryptomonnaies. En 2017, la Chine a interdit tous les échanges en cryptomonnaies sans pour autant en interdire la possession.

Sur le continent africain, le Nigeria a également interdit toutes les cryptomonnaies. La banque centrale du Nigeria a obtenu la clôture immédiate de tous les comptes liés à des transferts de BTC et a interdit aux banques de traiter avec les exchanges de cryptomonnaies sous peine de sanctions. 

L’annonce des autorités indiennes a provoqué la baisse du cours du Bitcoin passé 60.000 dollars dans le courant du week-end à 54.000 dollars le lundi 15 mars 2021.

Source : Reuters

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :