A la veille de l’édition 2018 du défilé LGBTQI(xyz…) parisien, toute la capitale est mise aux couleurs du drapeau homosexuel. Cette propagande ad nauseam s’affiche partout, de la façade de l’Assemblée nationale aux trottoirs de différents quartiers.

Les messages diffusés sur les réseaux sociaux par la socialiste Anne Hidalgo sont confirmés dans les faits : leur république maçonnique est profondément promotrice du lobby LGBT.

Ce n’est pourtant pas du goût de tous et une résistance se manifeste en recouvrant depuis plusieurs jours ces drapeaux arc-en-ciel de messages tels que “DICTATURE LGBT” ou “HIDALGO DEGAGE”.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

16 commentaires