Il est encore quelques rares pays qui résistent à la pression arc-en-ciel.

L’Union européenne, la Banque mondiale et les ambassades du Royaume-Uni et du Canada en Irak ont ​​hissé des drapeaux arc-en-ciel à l’occasion de la Journée contre l’homophobie. L’idée n’a pas été appréciée par le ministère irakien des Affaires étrangères qui, dans une note, a fait savoir que l’homosexualité est contraire aux « normes et valeurs irakiennes » et a ajouté: « Nous rappelons à toutes les missions qui opèrent en Irak de se joindre aux lois de notre pays et de respecter les normes diplomatiques. »

La commission des relations étrangères du Parlement irakien a qualifié le drapeau arc-en-ciel comme offensant. Certains parlementaires irakiens ont également protesté.

L’Irak, malgré ses années de guerre pour cause d’intérêts étrangers mondialistes, fait partie de ces petites nations courageuses qui tiennent tête au lobby LGBT, autre courroie de transmission de ce mondialisme destructeur.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Bravo a l Irak ,et a Francesca et MPI ,,,renier Dieu et ses Lois pour se soumettre ,se vautrer dans la fange c est immonde ,comme exprimé dans la Torah .les tiedes ,,les “centristes “et autres collabos sont a vomir comme encore declaré dans la Bible .

  2. Soupape says:

    Les irakiens … ont bien raison …

    Qui est le ministre des affaires étrangères en Angleterre ?