L’Irlande, le seul pays avec une Constitution catholique vient de voter « oui » pour la libéralisation de l’avortement ce vendredi 25 mai 2018. Jour de ténèbres pour la verte Eire qui depuis longtemps, malheureusement, penche du côté de la culture de mort…

Avec 68 % des voix, ce pays que le monde considère encore à forte tradition catholique, a largement voté en faveur de l’Interruption Volontaire de Grossesse !

Mais comment être étonné par ce résultat, alors que tous les médias mainstream, les réseaux sociaux, Facebook et Google en première ligne, ont abondamment fait campagne pour le « Oui ».

Comment s’en étonner alors qu’à la tête du pays gouverne Leo Varadkar, premier ministre, officiellement « gay » et « en couple ».

Comment s’en étonner alors que ce pays celtique fut le premier pays au monde à avoir autorisé, en 2015 par référendum, avec 62 % de « oui », le pseudo-mariage homosexuel.

La consultation par voie de référendum d’hier posait précisément la question de l’abrogation du huitième amendement de la constitution irlandaise, introduit en 1983, qui interdit l’avortement au nom du droit à la vie de “l’enfant à naître (…) égal à celui de la mère”.

Le droit à la vie de l’enfant à naître n’est donc dorénavant en Irlande plus égal à celui de la mère : « l’enfant à naître n’a plus désormais un droit de vivre reconnu par l’État irlandais » a constaté John McGuirk, porte-parole de Save the 8th, campagne anti-avortement.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

15 commentaires

  1. Cadoudal says:

    oui , au meurtre des enfants

    oui au génocide de leur pays.

    les Irlandais sont ouverts au monde moderne.

    ils creusent leurs tombes , comme les autres.

    • Xiep says:

      Il faudrait revoir les méthodes d’action.

    • MA Guillermont says:

      A peine 3,5 millions d’électeurs et attendre le lendemain après midi pour sortir un résultat du chapeau … !
      Historique !!!
      ” Ferme ta gueule “répondit l’écho …

      • MA Guillermont says:

        Le post de Maxwell , pourfendeur des sans-voix et sans défense pour les laisser sans vie a été effacé par les modérateurs (ma réponse est restée )
        Merci à eux …

  2. Xiep says:

    En espérant qu’elles n’aient jamais d’enfants

  3. Si l’Eglise Catholique était encore à Rome, il faudrait priver ce pays de sacrements en réponse à cette ignominie : excommunication, pure et simple.
    Au moins, en France, même si certainement la majorité de la population est pro-meurtre, personne ne nous a donné le choix, nul référendum. Les Irlandais portent donc une culpabilité plus grande que les Français, ce qui n’est pas peu dire.

  4. Stève says:

    Le premier pays à avoir légalisé l’avortement est la Russie le 18 novembre 1920 sur décret de Lénine… La Russie répandra ses erreurs dans le monde entier sauf si le St Père la consacre au Cœur Immaculée avec tous les évêques et que soit répandue partout la communion réparatrice des premiers samedi du mois.

  5. Walker Fiamma Corsa says:

    Je suis contre l’ avortement sauf pour des cas graves comme le viol ou maladie mettant en péril la vie de la future mère ou du foetus.
    De nos jours il y a quand même assez de moyens de protection qui peuvent empêcher de devenir ensuite un assassin !

    • toto says:

      @Walker ” mettant en péril la vie de la future mère ou du foetus.^ Vous vous relisez avant d’écrire des âneries? La vie du foetus est en péril, donc vous l’avortez? L’avortement n’est licite dans AUCUN CAS.

      • Walker Fiamma Corsa says:

        Un conseil mon bon “toto” ne lisez plus mes âneries, je ne voudrais pas vous rendre intelligent.

      • Walker Fiamma Corsa says:

        @toto ►La vie “NORMALE et SAINE” du foetus est en péril, donc vous l’avortez?◄

        Vous comprenez mieux ?
        Ou bien il faut vous faut des lunettes de réalité augmentée ?

  6. Comme c’est étrange.
    Voilà des personnes que leurs parents ont laissé naître et qui réclament la mort pour les bébés à naître.
    Voilà des gens qui ne mangent pas du veau, -parce que ce sont des bébés- mais qui votent pour l’avortement.

    • Walker Fiamma Corsa says:

      1 Marige

    • Walker Fiamma Corsa says:

      Le signe plus n’ est pas passé.
      Je disais PLUS 1

  7. Eschyle 49 says:

    Lisez ceci et demandez-vous si l’Église catholique ne devrait pas faire son examen de conscience :
    https://www.lemonde.fr/europe/article/2012/11/15/irlande-la-controverse-sur-l-ivg-reprend-apres-la-mort-d-une-femme-empechee-d-avorter_1791435_3214.html