Le CEJI (Contribution Juive pour une Europe Inclusive – Jewish Contribution to an Inclusive Europe), avec le soutien de Google, Facebook et Twitter, proposera dès le 17 janvier 2017 un cours en ligne intitulé sobrement « Voir les choses en face ». Il s’agit de l’équivalent de 16 heures de cours destinés “aux enseignants, aux militants et à d’autres professionnels pour identifier et combattre les discours racistes”, l’antisémitisme et l’islamophobie. 

Le lancement de ce cours en ligne s’est fait au siège bruxellois de Google en présence de Katharina von Schnurbein, désignée l’année dernière comme la première la première coordinatrice de la lutte contre l’antisémitisme de l’union européenne.

L’European Coalition for Israël au Parlement européen avec Katharina von Schnurbein à la tribune

Katharina von Schnurbein y a fait référence à une « définition de travail » de l’antisémitisme, qui mentionne la critique d’Israël parmi les critères de l’antisémitisme, ajoutant que le Community Security Trust (CST), principale organisation de lutte contre l’antisémitisme de la communauté juive britannique, « applique la définition dans son travail, les Roumains ont commencé à l’utiliser pour former juges et procureurs, les Autrichiens également. Elle est donc utilisée. » 

En 2013, le site de l’agence européenne de lutte contre le racisme avait pourtant abandonné cette « définition de travail », la considérant dangereuse pour la liberté d’expression.

Mais Katharina von Schnurbein a déclaré au cours de cette réunion que quel que soit le statut de la définition de travail et sa présence sur les publications de l’UE, « l’aspect important de la définition de travail non contraignante est qu’elle est appliquée ».

Katharina von Schnurbein avec Arsen Ostrovsky, directeur de recherche de l’Israeli Jewish Congress dont le logo apparaît en arrière-fond

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :