Israel-Allies-Foundation

La Israel Allies Foundation a tenu son deuxième sommet d’Amérique latine sur Israël. La rencontre était organisée à Miami.

sommet-amerique-latine-israel

Des représentants politiques de 13 pays d’Amérique latine et des Caraïbes y ont participé et ont signé une résolution encourageant leurs gouvernements à renforcer les liens avec Israël et condamner le mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS).

« Les boycotts et les sanctions contre l’Etat d’Israël et ses produits contribuent à une attitude antisémite inspirée par l’antisémitisme et l’opposition à l’Etat juif. Ils sont préjudiciables à une résolution pacifique du conflit israélo-arabe et doivent être rejetés par tous les acteurs qui cherchent la paix », est-il notamment écrit dans le texte de cette résolution.

Michael Oren, membre de la Knesset israélienne, était un intervenant central de cette rencontre. Il a déclaré qu’Israël devrait se lier avec les pays d’Amérique latine comme il le fait avec les superpuissances. « L’Amérique du Sud est un continent énorme avec une influence économique et diplomatique », a-t-il ajouté au Jerusalem Post.

Miami_Gala_Dinner_Israel-Allies-Foundationjpg

Israel-allies-miami-2016

L’assemblée s’est félicitée de l’élection de Mauricio Macri à la présidence de l’Argentine, considérant que celui-ci pourrait adopter une position pro-Israël.

Julio Borges, chef de l’opposition au Vénézuela, s’est engagé à soutenir Israël.

israel-allies-foundation

La Israel Allies Foundation travaille avec les Parlements du monde entier pour obtenir un soutien politique en faveur d’Israël. Etroitement liée à la Knesset, cette fondation sioniste est très implantée au Congrès américain. Elle a également développé des relations privilégiées en Uruguay, au Brésil, en Afrique du Sud, en Finlande, en Angleterre, en Australie, aux Philippines, en Corée du Sud et au Canada.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :