C’est une histoire de gâteau de mariage ! Et des droits des Lgbt qui pour une fois ont été déboutés au profit des convictions religieuses d’un pâtissier américain.

La Cour suprême des États-Unis vient de rendre justice à Jack Phillips, pâtissier de son état et chrétien évangélique fervent, qui avait refusé de faire un gâteau de « mariage » pour un couple d’invertis. Jugeant que les droits religieux du commerçant, fervent chrétien évangélique, avaient été négligés, la Cour suprême des États-Unis lui a donné raison.

Lundi 4 juin, cette cour de justice américaine avait à se prononcer entre deux principes : la liberté religieuse et la lutte contre les discriminations. Sollicitée par ce pâtissier de Denver (Colorado), qui avait refusé en 2012 de vendre l’un de ses gâteaux à un couple d’homosexuels, Charlie Craig et David Mullins, qui souhaitaient fêter « leur union » dans la plus pure tradition, elle a donné raison au premier.

A une nette majorité (sept contre deux), deux juges libéraux rejoignant les conservateurs, la Cour s’est en effet prononcée en faveur de Jack Phillips, tout en laissant entendre que son arrêt n’ouvrait en rien la voie à une sorte de « droit de refus » s’agissant de toute forme de commerce liée à la célébration d’un “mariage” homosexuel.

En 2012, le refus du pâtissier avait été sanctionné par la commission des droits civiques du Colorado au nom de la lutte contre les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle. Dans son arrêt de lundi dernier, le juge Kennedy estime que cette commission, lorsqu’elle a examiné le litige, a manifesté « une hostilité claire et inadmissible à l’égard des croyances religieuses sincères, qui a motivé son objection ». Le pâtissier, selon l’arrêt, n’a donc pas bénéficié du traitement « neutre et respectueux » auquel il avait droit.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :