En plein débat et manifestations massives de par le monde contre les injections anti-covid à ARNm des laboratoires Pfizer et Moderna, l’OMS publie de nouvelles recommandations concernant la modification du génome humain. Comme pour les nouveaux ’vaccins’ covid-19 expérimentaux et aux effets secondaires majeurs, parfois mortels, l’excuse justifiant la modification du génome humain consisterait à faire progresser la santé publique.

Dans un communique de presse, l’OMS déclare qu’elle présente « les premières recommandations mondiales visant à faire de la modification du génome humain un outil de santé publique, en mettant l’accent sur la sécurité, l’efficacité et l’éthique ». Les génomes concernés sont les « génomes somatique, germinal et héréditaire humains ».

« Les thérapies géniques somatiques », précise l’OMS, « reposent sur la modification de l’ADN d’un patient pour traiter ou guérir une maladie ».

« Cependant, admet l’organisation supranationale, elle comporte certains risques, comme dans le cas de la modification des génomes humains germinal et héréditaire, où les modifications du génome des embryons pourraient être transmises aux générations suivantes et modifier les caractéristiques des descendants. »  

La généticienne Alexandra Henrion-Caude s’interroge sur twitter au sujet de ces nouvelles recommandations :

« Alors que nous réclamons toujours de savoir si l’ARNm injecté Pfizer et Moderna modifie le génome de l’homme de façon : -uniquement transitoire (épigénétique) ? -permanente et/ou transmissible (épigénétique et/ou génétique) ? Nous sommes particulièrement inquiets que l’OMS ose des recommandations “mondiales” “visant à faire de la modification du génome humain un outil de santé publique”.

« A tous les niveaux de la société, l’éthique est un mot vidé de toute substance… »

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :